1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Affaire Vincent Lambert : les avocats des parents annoncent de "nouveaux recours"
1 min de lecture

Affaire Vincent Lambert : les avocats des parents annoncent de "nouveaux recours"

Alors que l'arrêt des soins de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif depuis 10 ans est programmé dans la semaine du 20 mai, les parents vont déposer de nouveaux recours contre cette décision.

Viviane et Pierre Lambert, les parents de Vincent Lambert, juin 2016
Viviane et Pierre Lambert, les parents de Vincent Lambert, juin 2016
Crédit : François NASCIMBENI / AFP
William Vuillez & AFP

Les parents de Vincent Lambert refusent de céder. Après la décision médicale validée par le Conseil d'État d'interrompre les traitements de leur fils dans la semaine du 20 mai, leurs avocats annoncent que Viviane et Pierre Lambert vont déposer de "nouveaux recours" lundi 20 mai, sans préciser devant quelle juridiction. 

"Les parents de Vincent Lambert saisissent également les autorités et tribunaux compétents d'une plainte disciplinaire aux fins de radiation du docteur Sanchez ainsi que de poursuites pénales à son encontre", ajoutent dans un communiqué Jean Paillot et Jérôme Triomphe, à propos du médecin dirigeant le service des soins palliatifs et l'unité "cérébrolésés" de l'hôpital Sébastopol de Reims où il est hospitalisé.

Samedi 18 mai, les parents imploraient Emmanuel Macron dans une lettre ouverte d'intervenir : "Monsieur le Président, Vincent Lambert mourra privé d'hydratation dans la semaine du 20 mai si vous ne faites rien et vous êtes le dernier et le seul à pouvoir intervenir", écrivent Jean Paillot et Jérôme Triomphe, avocats des parents et frère et sœur opposés à l'arrêt des traitements.

Un rassemblement prévu devant l'hôpital

L'affaire Vincent Lambert pourrait connaître son épilogue à partir de lundi 20 mai avec l'arrêt programmé des traitements du patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans. La décision, médicale, aura été combattue jusqu'au bout par ses parents.

À lire aussi

Selon une source hospitalière, le protocole de fin de vie pourrait durer de deux à quatre jours et comprendre, outre l'arrêt des machines à hydrater et alimenter, une sédation "contrôlée, profonde et continue" de cet homme aujourd'hui âgé de 42 ans, ainsi qu'une prise d'analgésiques "par précaution".

Farouchement opposés à l'arrêt du traitement, les parents du patient appellent à un rassemblement devant l'hôpital Sébastopol dimanche 19 mai à 15h pour "supplier" les médecins "de continuer à nourrir et hydrater" leurs fils.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.