1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Affaire Penelope Fillon : "Il faut changer de tactique sans délai", prévient Georges Fenech
2 min de lecture

Affaire Penelope Fillon : "Il faut changer de tactique sans délai", prévient Georges Fenech

INVITÉ RTL - Le député LR du Rhône demande la tenue d'un Conseil national extraordinaire du parti, pour trouver une alternative à la candidature de François Fillon.

Le député Les Républicains George Fenech, le 12 juillet 2016
Le député Les Républicains George Fenech, le 12 juillet 2016
Affaire Penelope Fillon : "Il faut changer de tactique sans délai", prévient Georges Fenech
00:06:32
Affaire Penelope Fillon : "Il faut changer de tactique sans délai", prévient Georges Fenech
00:06:35
Yves Calvi & Léa Stassinet

Il est le premier à avoir brisé le tabou. "Nous ne pouvons pas continuer avec un candidat en extrême difficulté" avait estimé le député Georges Fenech mercredi 1er février, visant la candidature de François Fillon, pris dans la tourmente. Il souhaite désormais la réunion d'un Conseil national du parti Les Républicains afin de désigner un nouveau candidat

"Je constate que sur le terrain, nous ne sommes plus audibles. Tout le monde nous parle de l'affaire, cela trouble notre électorat. Je crois que nous allons droit dans le mur, nous sommes dans un déni de réalité total", explique Georges Fenech ce jeudi 2 février. 

S'il explique avoir beaucoup de respect et d'amitié pour François Fillon, le député du Rhône affirme "qu'il y a un problème" et que pour lui, "l'intérêt du pays passe avant l'intérêt des personnes". François Fillon avait demandé à sa famille politique d'attendre 15 jours, un délai impensable pour Georges Fenech. "Qu'est ce que c'est 15 jours ? On va remettre notre destin entre les mains d'un juge ou d'un procureur qui devra nous dire si on peut continuer comme ça ou pas ? J'ai dit à François Fillon qu'il devait prendre des initiatives fortes. Il n'y a que lui qui peut nous sortir de cette dégringolade", estime le député. 

Selon les informations de RTL, le parti Les Républicains aurait décidé de sanctionner Georges Fenech suite à sa prise de position, en lui retirant son investiture pour les législatives. "Je n'y crois pas. Moi je suis pour l'unité de notre famille. Aujourd'hui cette unité risque d'éclater et je ne voudrais pas en être un artisan. Je pense au contraire vouloir rassembler notre famille autour d'un candidat qui peut porter le projet", martèle le député du Rhône. 

15 jours c'est une éternité. Il faut savoir si on y va avec lui ou avec quelqu'un d'autre

Georges Fenech
À lire aussi

Pour l'instant, peu de parlementaires ont rejoint Georges Fenech. "C'est une action que je mène de manière solitaire. J'ai décidé de parler lorsque François Fillon nous a demandé d'attendre 15 jours. Mais 15 jours c'est une éternité, à quelques semaines des présidentielles. Il faut savoir si on y va avec lui ou avec quelqu'un d'autre". Pour réunir un Conseil national extraordinaire, Georges Fenech a lancé un appel auprès de ses collègues de l'hémicycle. "Pour le moment je n'ai pas beaucoup de signatures mais je vais reculer l'échéance, certains m'ont dit avoir besoin d'un temps de réflexion", poursuit le député. 

Mais peut-on réellement balayer le résultat de la primaire à laquelle plus de 4 millions de personnes ont participé ? "Vous pensez que le résultat aurait été le même si toutes ces affaires avaient été révélées avant les primaires ? La réponse est claire", estime Georges Fenech. Mais selon le député du Rhône, les électeurs ont adhéré à un projet et il faut trouver quelqu'un pour le porter

"Je veux provoquer un sursaut avant qu'il ne soit trop tard, si ce n'est déjà trop tard. Il faut changer de tactique et de stratégie sans délai, mais pas de programme", conclut Georges Fenech. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/