1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Thomas Pesquet répond à des complotistes sur Twitter : "Ça me saoule d'écrire tout ça"
2 min de lecture

Thomas Pesquet répond à des complotistes sur Twitter : "Ça me saoule d'écrire tout ça"

Lassé par des complotistes ayant détourné ses propos concernant les expéditions sur la Lune, Thomas Pesquet a poussé un coup de gueule sur le réseau social Twitter.

Thomas Pesquet est la deuxième personnalité masculine la plus plébiscitée
Thomas Pesquet est la deuxième personnalité masculine la plus plébiscitée
Crédit : AFP
Charlène Slowik

La nouvelle mission de la Nasa, mission Artémis 1, dont le décollage était prévu lundi 29 août, a finalement été reporté à samedi prochain. Interviewé à ce sujet dans le JT de 20 heures de France 2, l'astronaute Thomas Pesquet ne pensait pas déclencher une telle polémique sur les réseaux sociaux.

En effet, interrogé sur son attrait particulier pour la Lune, Thomas Pesquet n'a pas caché être fasciné par ce satellite. "Quand je regarde la Lune le soir, ça me fait quand même un petit frisson, parce que ce n'est pas la même chose de se dire est-ce que c'est humainement possible d’aller là-bas", a-t-il déclaré. Puis il a ajouté : "La Lune, il faut voir qu’il y a un facteur 1.000. C’est 1.000 fois plus loin que la Station spatiale. Il y a encore une autre dimension dans le voyage spatial".

À la fin de son interview, Thomas Pesquet explique que grâce à une nouvelle fusée, "on va vraiment aller très loin, très loin, très loin, aussi loin qu’aucun être humain s’est jamais éloigné de la Terre". Un passage qui n'a pas manqué d'être repris par les internautes, qui en ont même fait un montage reprenant les propos de l'astronaute au ralenti et de manière répétée, afin de prouver que Thomas Pesquet venait tout simplement d'avouer qu'aucun être humain n'est jamais allé sur la Lune. 

L'astronaute, excédé par la polémique, a tenu à répondre sur Twitter dans une série de messages dans la soirée du 31 août. "Mais pourquoi doit-on perdre un temps précieux avec ça une fois de plus : bien sûr que oui, l’humain est allé sur la Lune pendant les missions Apollo. Et on va y retourner", a-t-il rétorqué à ses détracteurs.

À lire aussi

Techniquement, Thomas Pesquet avait bien raison en affirmant que la nouvelle fusée leur permettrait d'aller plus loin. La capsule Orion l’amènera à 65.000 kilomètres au-delà de la Lune, soit bien plus loin que les missions Apollo.

Thomas Pesquet en a donc également profité pour dénoncer le comportement trompeur des complotistes. "En vrai ça me saoule d’écrire tout ça. Ça ne devrait pas et je devrais être plus patient, mais c’est rageant. Les mecs qui vous disent 'on vous ment, regardez, la vérité est ici, moi je ne vous mens pas, bien sûr', ça ne paraît pas un peu facile ? Ils ont tout à y gagner", a-t-il interpellé. "Bref c’est tout sur ce sujet parce que c’est pas mon domaine et j’ai plein de boulot (...) Rendez-vous sur la lune dans quelques années", a conclu l'astronaute.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/