1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 95% des cheminots contre la réforme, SUD-Rail demande la démission de Pepy
1 min de lecture

95% des cheminots contre la réforme, SUD-Rail demande la démission de Pepy

Près de 95% des cheminots ayant participé à la consultation "vote-action", organisée par les syndicats de la SNCF, se sont prononcés contre la réforme ferroviaire prônée par le gouvernement. Pour Fabien Villedieu, délégué syndical SUD Rail Cheminots, le PDG de la SNCF doit démissionner parce qu'il n'a plus aucune légitimité.

Des assistants SNCF orientent les usagers en gare de Lyon-Part-Dieu lundi 2 avril 2018 (illustration)
Des assistants SNCF orientent les usagers en gare de Lyon-Part-Dieu lundi 2 avril 2018 (illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
95% des cheminots contre la réforme, SUD Rail demande la démission de Pepy
03:55
Claire Gaveau & AFP

C'est un large non. Sur les cheminots ayant participé à la consultation "vote-action", organisée par les syndicats de la SNCF, le score est sans appel. Près de 95% se sont prononcés contre la réforme ferroviaire, a annoncé mercredi l'intersyndicale du groupe.

Précisément, 94,97% des votants ont rejeté le projet de réforme, a précisé Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots, lors d'une conférence de presse. La participation à cette consultation interne, lancée le 14 mai et sans valeur légale, a atteint 61,15%, a-t-il ajouté. Philippe Martinez, invité de RTL mardi 22 mai, avait déjà évoqué un tel résultat.

"C'est un succès mais le plus important c'est les 60% de participation", se réjouit 
Fabien Villedieu, délégué syndical SUD Rail Cheminots. Pour lui, "ça donne une légitimité aux grévistes, à ceux qui sont contre la réforme". Le syndicaliste juge que c'est "un plébiscite contre cette réforme". Il insiste en demandant le départ du président de la SNCF. "Pepy doit démissionner parce qu'il n'a plus aucune légitimité". 

Son résultat intervient alors que l'entreprise connaît mercredi sa 21e journée de grève depuis début avril et que les sénateurs de la commission de l'Aménagement du territoire et du Développement durable examinent le projet de loi de réforme ferroviaire.

À lire aussi

Au total, 169 amendements ont été déposés sur ce texte qui arrivera en séance publique au Sénat à partir du 29 mai, avant un vote solennel prévu le 5 juin. 

Sondage
SNCF : 95% des cheminots contre la réforme, le résultat de la vot'action est-il crédible ?*
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/