1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 8 mars : les inégalités coûteraient 118 milliards à la société
3 min de lecture

8 mars : les inégalités coûteraient 118 milliards à la société

Les inégalités entre les femmes et les hommes coûteraient très cher à la société. La fondation pour les femmes estime ce coût à 118 milliards d'euros pas an.

Journée des droits des femmes
Journée des droits des femmes
Crédit : JOE RAEDLE
Philippine Rouvière Flamand

D'après une étude de la Fondation des femmes, les inégalités femmes-hommes coûteraient 118 milliards d'euros par an à la société. L'addition des coûts des violences conjugales, des comportements virils, des inégalités professionnelles et de la santé mène à ce chiffre.

"C'est absolument aberrant de maintenir ce système qui crée des inégalités, des souffrances et des discriminations (…) il n'y a aucune logique économique à ne pas investir contre les inégalités" indique à RTL.fr Anne-Cécile Mailfert, présidente et fondatrice de la Fondation pour les femmes. Selon elle, le fait de les avoir chiffrées n'est qu'un argument, en plus de la souffrance des victimes, pour lutter contre ces inégalités.

D'après le rapport de la Fondation des femmes, les violences conjugales coûteraient 3,6 milliards d'euros par an à la société. Ces coûts sont répartis sur les dépenses qu'entraînent les soins, l'accompagnement des victimes et des auteurs, la justice civile (divorces) et pénale (jugements), le logement, la rémunération… Selon Anne-Cécile Mailfert, "il faudrait investir 1 milliard pour lutter contre les violences conjugales", soit moins d'un tiers du coût estimé.

La Fondation des femmes identifie aussi un coût de près de 90 milliards d'euros par an entraîné par les comportements dits "virils". Il s'agit en fait de comportements à risques, que les hommes sont les plus nombreux à pratiquer (vitesse sur les routes, consommation de drogue et d'alcool,  sports extrêmes …). Selon l'étude, les hommes sont bien plus nombreux à entrer en traumatologie que les femmes, ce qui représente un coût non négligeable. "On est vraiment sur un problème d’éducation", explique Anne-Cécile Mailfert. "Chez les féministes, nous avons bien vu que ce n'était pas un problème de génétique. On se demande alors comment faire pour que les garçons ne se comportent pas de façon asociale (...) C'est important de dire aux hommes d'aujourd'hui qu'ils sont le modèle des hommes de demain".

Les inégalités professionnelles coûtent 5.424 euros à chaque femme

À lire aussi

Le coût des inégalités professionnelles est également mis en avant par la Fondation des femmes. Elles coûteraient chaque année entre 5,53 et 22,15 milliards d'euros à la société, et 5.424 euros pour chaque femme. Bien que ces inégalités soient de moins en moins marquées, les femmes sont toujours surreprésentées dans le travail précaire ou à temps partiel, et sous-représentées aux postes les mieux rémunérés et de direction. La présidente de la fondation des femmes explique à RTL.fr que les pouvoirs publics peuvent améliorer les choses : "On voit qu'il y a de moins en moins de femmes diplômées dans le secteur du numérique, (pourtant), on booste l'emploi dans ce secteur".

Enfin, la santé est également un domaine où les inégalités femmes-hommes sont très coûteuses pour la société (3,6 milliards d'euros par an). Anne-Cécile Mailfert souligne par exemple le fait que la prévention contre les problèmes cardio-vasculaires soit neutre au niveau du genre. Selon elle, "le genre neutre est plutôt masculin" dans l'imaginaire collectif. Or, les femmes sont également victimes de crises cardiaques, mais "vont minimiser leurs douleurs et leurs symptômes auprès des médecins." Les femmes sont alors moins bien prises en charge dans ce domaine.

Le rapport de la Fondation des femmes explique également ce coût du fait que les études scientifiques ne différencient pas assez la santé des femmes et celle des hommes. "On oublie les différences entre les deux genres qui ne sont pas les mêmes physiologiquement." Anne-Cécile Mailfert souligne que les chercheurs et médecins sont encore impactés par les stéréotypes sociétaux, ce qui a un impact sur la prise en charge de la santé des femmes.  

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/