1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 7 raisons de se réjouir de la fin de l'été
2 min de lecture

7 raisons de se réjouir de la fin de l'été

EN GIFS - Plus de coups de soleil, plus besoin de s'épiler et le diktat de la minceur se fait déjà moins sentir.

Adieu l'été, tu ne nous manqueras pas
Adieu l'été, tu ne nous manqueras pas
Crédit : iStock
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani

Ça y est, la rentrée est arrivée. Elle est bien là. Avec ses températures qui chutent de 10 degrés, les feuilles qui jaunissent déjà, la mine déconfite des gens dans les transports en commun. Finies plage, glaces au soleil, journées à ne rien faire. Tout ça, c'est du passé (au moins jusqu'à l'été prochain). Et si au lieu de se morfondre face à la grisaille, on décidait de voir le bon côté des choses ? Reconnaissons-le : tout n'est pas rose pendant l'été. Loin de là.

1. Se débarrasser de cet amour d'été encombrant

Les flirts estivaux peuvent être de belles expériences, où l'on ressent nos premiers émois, voire où l'on découvre notre corps et celui des autres. Ou pas. En été, on peut tout à fait craquer pour une personne qui finit par nous taper sur les nerfs. Cela pose problème si on est coincé avec lui/elle dans un camping pendant trois semaines. La fin de l'été signifie qu'on peut prendre l'éloignement géographique comme excuse pour ne plus jamais se revoir. Bye !

2. Finis les coups de soleil et les cheveux brûlés

En été, la peau est martyrisée par le soleil. Avec la fin des grosses chaleurs et la diminution du temps de soleil, on lui offre un peu de répit. Elle en avait besoin. Sans parler de nos cheveux, brûlés à répétition par les U.V.  et électriques à cause de la température élevée. Ils devraient être plus faciles à maîtriser.

3. Retrouver les copains

Même si on a fait des rencontres pendant les vacances, rien ne remplace nos ami(e)s. Les sorties et soirées entre potes vont pouvoir recommencer ! Et ça, ça vaut toutes les plages du monde.

4. Fuir les parents

À lire aussi

Qui dit vacances dit (normalement) avoir au moins un parent sur le dos. En permanence. Il était temps que ces deux mois de souffrance s'arrêtent, et que l'on vole à nouveau de nos propres ailes. 

5. Retrouver notre chambre

Être à 1.000 kilomètres de chez soi et ne pas trouver ce T-shirt ou ce roman achetés exprès pour les vacances a de quoi rendre dingue. En retrouvant la maison, toutes nos affaires sont à portée de main. Même si on a pu expérimenter de magnifiques hôtels ou locations, notre chambre reste notre cocon préféré

6. Moins se soucier de son apparence

La légèreté des tenues estivales (et surtout, l'injonction à être mince) peuvent nous rendre plus regardantes vis-à-vis de notre physique. On s'impose (à tort) des régimes, on obsède sur ce bourelet qui refuse de disparaître. Avec le retour du froid, on a plutôt envie de rester chez nous à grignoter devant des séries TV (avec modération, tout de même).

7. Ne plus s'épiler tous les deux jours

En parlant d'apparence, qui dit fin de l'été dit adieu aux séances de rasage/épilation tous les deux jours. Et donc, adieu coupures et petits boutons rouges d'irritation. Bonjour temps gagné et mini-toison qui se développera en paix sous les pantalons et les collants épais.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/