1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Comment vit-on pendant 40 jours dans une grotte ?
1 min de lecture

Comment vit-on pendant 40 jours dans une grotte ?

INVITÉ RTL - Christian Clot, qui a passé 40 jours avec une équipe de 15 volontaires dans la grotte de Lombrives, en Ariège, est revenu sur les raisons qui l'ont poussé à mener à bien ce projet. "En 40 jours, on transforme un groupe humain", explique-t-il.

Christian Clot, invité sur RTL le jeudi 28 octobre
Christian Clot, invité sur RTL le jeudi 28 octobre
Crédit : RTL
Christian Clot invité RTL de ce jeudi 28 octobre
08:58
Christian Clot invité RTL de ce jeudi 28 octobre
08:58
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Quentin Marchal

Une expérience humaine hors du commun. Depuis plus de 20 ans, le chercheur et explorateur franco-suisse Christian Clot parcourt le monde dans des expéditions extrêmes pour comprendre comment le corps humain et le cerveau s'adaptent aux situations dantesques. Le 14 mars dernier, il est donc descendu avec une équipe de 15 volontaires dans la grotte de Lombrives en Ariège pour y vivre pendant 40 jours.

Un laps de temps murement réfléchi, comme le confie l'explorateur : "Scientifiquement, on sait que 35 jours c'est un temps de transformation, un temps de passage d'un état à un autre et quand on voit les grands textes qui ont fondé l'Humanité, comme la Bible ou le Coran, il y a toujours la notion de 40 donc on s'est dit que ce n'était peut-être pas pour rien".

Christian Clot souligne que cette expérience n'avait pas seulement pour but d'étudier la notion de temps, alors qu"'il n'y avait aucune manière de connaître le défilement du temps". En conséquence, certains membres dormaient pendant cinq heures, quand d'autres avaient besoin de plus de vingt heures dans une journée. "Il faut que chacun trouve sa temporalité du corps et du cerveau", souligne-t-il.

"Ce qu'on voit, c'est qu'en 40 jours, on transforme un groupe humain. [...] Quand il y a une volonté commune de faire fonctionner la coopération, alors cette transformation n'est pas seulement individuelle mais devient collective", détaille le scientifique.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/