1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. 40% des hirondelles ont disparu en France en 20 ans
1 min de lecture

40% des hirondelles ont disparu en France en 20 ans

Levez-la tête : avec le printemps, les hirondelles reviennent. Enfin, pas toutes : elles sont de moins en moins nombreuses.

Une hirondelle (illustration)
Une hirondelle (illustration)
Crédit : SIPA
40% des hirondelles ont disparu en France en 20 ans
01:47
40% des hirondelles ont disparu en France en 20 ans
01:50
Virgine Garin
Virginie Garin
Animateur

C'est une vraie hécatombe. Surtout pour l'hirondelle rustique, la plus commune en France. Il y a plusieurs causes. D'abord, elles ont de plus en plus de mal a revenir de leur migration. À l'automne, elles partent en Afrique. Elles font des milliers de kilomètres. À cause des sécheresses là-bas, elles repartent au printemps de plus en plus affaiblies. Elles ne boivent pas assez. Elles doivent quand même traverser le Sahara pour revenir en France ; certaines n'y arrivent pas.

Il y a des raisons aussi en Europe, comme les pesticides dans les cultures, qui tuent  les insectes. Les hirondelles ont moins à manger. C'est la faute aussi aux nouveaux matériaux de construction : les crépis sont plus lisses, il y a plus de verre. Ce n'est pas simple pour une hirondelle de s'accrocher pour y construire un nid.

Enfin, il y a tous les particuliers qui ont détruit les nids dans leur garage parce que ça fait un peu de saleté. On passe un coup de Karcher. Seulement voilà, les hirondelles aiment bien revenir d'une année sur l'autre au même endroit.

Il y a une lueur d'espoir quand même. Le déclin serait moins fort depuis quelques années. La Ligue pour la protection des oiseaux a fait des campagnes d'information, pour expliquer qu'il faut protéger les nids. Certaines communes l'ont entendue. La SNCF a elle aussi a fait attention en restaurant ses gares.

À lire aussi

Il y a des centaines de lieux étonnants ou viennent nicher les hirondelles ou les nids sont protégés, comme au château de Versailles. Un inventaire a recensé sur les façades du château : 452 nids, dont un tiers encore occupés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/