2 min de lecture Social

Une majorité de Français pense que la richesse est mal répartie en France

ÉDITO - Les cheminots défendent leur statut. Les salariés du privé, eux, protestent pour de meilleures rémunérations, comme à Air France ou Carrefour où ils dénoncent un mauvais partagent des bénéfices. Est-ce la réalité ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Une majorité de Français pense que la richesse est mal répartie en France Crédit Image : Flickr CC | Crédit Média : Christian Menanteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

C'est en tout cas la perception des Français quand on évoque le partage des richesses produites par les entreprises. Selon un sondage Ifop-Synopia, consulté par RTL, 17% seulement des Français considèrent que le partage est équitable.

Concrètement, plus de huit Français sur dix estiment que la répartition des bénéfices n'est pas satisfaisante. Plus singulier dans ce sondage, cet avis traverse les générations. Les 25/35 ans pensent comme les 50/64 ans. Les statuts (dirigeants, cadres et ouvriers) partagent dans des proportions quasi-similaires ce sentiment. Enfin, dernière curiosité de ce sondage : "mélenchonistes", "macronistes" ou "lepénistes" se retrouvent à quasi égalité sur ce jugement. Seuls les électeurs de François Fillon se démarquent nettement.

Les 93 milliards de bénéfices affichés par nos ténors de la Bourse ont certainement marqués les esprits. Mais c'est probablement le décalage entre la perception collective d'une l’économie qui repart et celle, individuelle, qu'il n'y pas plus de grain à moudre sur le compte en banque qui pèse.

Surtout depuis l'irruption, ces derniers mois, de la théorie du ruissellement, selon laquelle la richesse créée en haut finit par se répandre aux étages inférieurs. Le sondage montre à cet égard que les salariés du secteur public - un univers qui n'est pas sensé redistribuer des profits - sont les plus sévères sur la répartition.

Quatre blocs se partagent les fruits

À lire aussi
Marseille (illustration) social
Les infos de 7h - Marseille : 135e jour de grève pour des femmes de chambre d'un hôtel haut de gamme

Qui tire bénéficie le plus des profits des entreprises ? C'est très variable selon le statut juridique des sociétés et leur mode de gestion. Mais quatre grands blocs se partagent les fruits en fin d'année. D'abord les actionnaires. En Bourse, ce sont essentiellement des fonds d'investissements, des assurances-vies, et marginalement des particuliers. Près de 60% de ce volet reste en France. Le reste est versé à des investisseur étrangers.

Deuxième volet : l'emploi et les rémunérations. Les gros profits de 2017 ont ainsi permis la création de 280.000 postes de travail. Il y a ensuite l'investissement, même si en France nous sommes en retard sur ce terrain. Il y a enfin le Fisc et les finances publiques, dont les impôts et les taxes suivent en partie la courbe des profits.

Reste la seule question qui vaille : comment répartir la manne entre ces quatre blocs ? Le sondage n'apporte pas de réponse.

Les plus

- La CGT Énergie appelle à trois mois de mobilisation, au nom de la convergence des luttes.

- La Poste va recruter plus de 3.000 facteurs cette année.

La note du jour

03/20 à la direction de La Halle. La chaîne d'habillement a demandé à ses caissières d'oublier les réductions automatiques dues aux détenteurs de sa carte de fidélité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Économie Richesse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792874100
Une majorité de Français pense que la richesse est mal répartie en France
Une majorité de Français pense que la richesse est mal répartie en France
ÉDITO - Les cheminots défendent leur statut. Les salariés du privé, eux, protestent pour de meilleures rémunérations, comme à Air France ou Carrefour où ils dénoncent un mauvais partagent des bénéfices. Est-ce la réalité ?
https://www.rtl.fr/actu/conso/une-majorite-de-francais-pense-que-la-richesse-est-mal-repartie-en-france-7792874100
2018-04-03 07:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cW8ysmvLlwjGBR8jV_sDCQ/330v220-2/online/image/2018/0326/7792784364_des-billets-de-banque-illustration.jpg