2 min de lecture Consommation

Entretenir son appartement avec des produits ménagers peut être dangereux pour la santé

REPLAY - À travers une enquête, "60 Millions de consommateurs" veut "sensibiliser le public au double visage" de ces produits chimiques.

>
Les produits ménagers renferment beaucoup de substances "indésirables" Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date :
Stéphane Carpentier
Stéphane Carpentier et Loïc Farge

"Entretenir sa maison au naturel" : c'est le titre du dernier hors-série du magazine 60 Millions de consommateurs, qui n'y va pas de main morte. "C'est bien de faire le ménage dans ses produits de ménage", constate le journaliste de l’association, Thomas Laurenceau, qui fait remarquer que la quasi-totalité des contiennent des "substances indésirables", allergisantes, irritantes, corrosives, et/ou risquées pour l'environnement. D'après l'association 60 Millions de consommateurs, une centaine de produits ménagers sont allergisants, corrosifs, cancérigènes. Au final, l'air intérieur est huit fois plus pollué que l'air extérieur. 

Virginie Garin, journaliste de RTL, a testé chez elle un appareil équipé de capteurs qui analysent l'air. Il ressemble à une lampe qui émet une lumière bleue quand tout va bien et elle passe au orange quand il y a chez vous trop de particules fines et de composés volatiles. Il suffit de mettre du spray, du désodorisant, de la laque pour les cheveux, du parfum une seule fois. La lampe passe au orange tout de suite. Même chose avec les produits censés purifier l'air, les sprays qui sentent bon l'eucalyptus, l'encens, les bougies parfumées. Avec tous ces produits, l'air est plus pollué qu'avant. 

Aérer son logement plusieurs fois par jour est indispensable

Pour laver le sol ou l'évier, les produits sont encore plus traîtres puis qu'ils sont liquides mais ils contiennent des composés volatiles qui s'échappent dans l'air et qui peuvent être allergènes ou cancérigènes. La seule solution pour que la lumière redevienne bleu est d'aérer dix minutes plusieurs fois par jour. Si vous ne le faîtes pas, vous pouvez passer la nuit dans un air aussi pollué qu'un pic de pollution à Pékin.

Le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc parmi les alternatives

L'enquête évoque en particulier le problème des sprays anti-bactériens et des désodorisants, accusant les fabricants de jouer sur la phobie des microbes. Les experts pointent aussi les produits "surpuissants" et aux lingettes, et notamment celles qui se prétendent biodégradables.

À lire aussi
(Illustration bœuf) cuisine
Le bœuf : en manger moins, mais mieux !

La revue propose un décryptage des pictogrammes et symboles apposés sur les étiquettes, d'autant moins clairs que deux systèmes vont coexister jusqu'en 2017 et que les précautions d'emploi sont souvent écrites en tout petit. Le hors-série consacre tout un chapitre aux produits dits "naturels", aussi efficaces sans être nocifs : bicarbonate de soude, vinaigre blanc, savon noir, cristaux et percarbonate de soude...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Santé Entretien
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782768613
Entretenir son appartement avec des produits ménagers peut être dangereux pour la santé
Entretenir son appartement avec des produits ménagers peut être dangereux pour la santé
REPLAY - À travers une enquête, "60 Millions de consommateurs" veut "sensibiliser le public au double visage" de ces produits chimiques.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-produits-menagers-renferment-beaucoup-de-substances-indesirables-7782768613
2016-04-11 08:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fVF4HNjYcVBMqZHya8OS_w/330v220-2/online/image/2016/0411/7782768867_l-enquete-de-60-millions-de-consommateurs-evoque-en-particulier-le-probleme-des-sprays-anti-bacteriens-et-des-desodorisants.jpg