1 min de lecture Consommation

Le modèle "C'est qui le patron !", la solution pour les producteurs de lait ?

INVITÉS RTL - Martial Darbon, producteur de lait et créateur du label "C'est qui le patron !", a débattu mercredi 23 mai avec Olivier Dauvers, expert en grande consommation, autour de cette initiative qui bouscule un peu la grande distribution.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Le modèle "C'est qui le patron !", la solution pour les producteurs de lait ? Crédit Image : AFP / Archives, GEOFFROY VAN DER HASSELT | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Loïc Farge

Martial Darbon est producteur de lait. En septembre 2016, il a lancé la marque de consommateur "C'est qui le patron !". Avec un principe simple : les éleveurs s'engagent à suivre un cahier des charges mis au point par les internautes-consommateurs. En contrepartie, ces derniers s'engagent à payer un peu plus cher leur produit pour assurer une meilleure rémunération du producteur.

Est-ce le bon modèle économique ? "Il a au moins le mérite d'être efficace, puisque les consommateurs trouvent le juste prix qu'ils considèrent qu'ils sont prêts à payer, et ils nous suivent", argue Martial Darbon au micro de RTL. "Par ce biais-là, ils permettent aussi au producteur de vivre décemment de son métier", poursuit-il.

L'initiative avait été lancé en pleine crise laitière. Cela a-t-il permis de sauver des exploitations ? "Vraisemblablement", répond-il. À ses yeux, il y avait "une telle dévaluation des producteurs de lait dans ce pays (...) qu'il fallait que le consommateur s'engage pour essayer de sauver ses campagnes". Il concède que les relations avec la grande distribution restent "compliquées".

À lire aussi
SFR, Bouygues Telecom et Orange (illustration) consommation
Orange, Free...Quel opérateur cause le moins de problèmes à ses clients ?

"Un modèle minoritaire"

"Il y a une attente aujourd'hui pour des produits qui portent ce qu'on appelle une 'valeur sociétale', c'est-à-dire qu'ils sont un peu plus que ce qu'ils paraissent", constate pour sa part Olivier Dauvers, expert en grande consommation, qui cite le lait, la farine ou encore le steak haché surgelé.

À la question de savoir si c'est le bon modèle, Il est plus mesuré. "C'est un modèle parmi d'autres. Parce que malgré tout, il demeure minoritaire", constate Olivier Dauvers.

"Il faut savoir s'extasier devant la réussite de 'C'est qui le patron !'. Mais en même temps il faut dire que les 50 millions de litre de lait produits sur un an sont une goutte, comparés aux deux milliards de litres qui sont avalés annuellement par les Français", lance-t-il. À ses yeux, "ce n'est pas ce qui sauvera l'agriculture française dans sa globalité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Alimentation Commerce
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793483458
Le modèle "C'est qui le patron !", la solution pour les producteurs de lait ?
Le modèle "C'est qui le patron !", la solution pour les producteurs de lait ?
INVITÉS RTL - Martial Darbon, producteur de lait et créateur du label "C'est qui le patron !", a débattu mercredi 23 mai avec Olivier Dauvers, expert en grande consommation, autour de cette initiative qui bouscule un peu la grande distribution.
https://www.rtl.fr/actu/conso/le-modele-c-est-qui-le-patron-la-solution-pour-les-producteurs-de-lait-7793483458
2018-05-23 12:49:57
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Y1HHWYBN56-5Ea_mGRtHVg/330v220-2/online/image/2018/0523/7793502366_martial-et-martine-darbon-ont-lance-la-marque-de-lait-c-est-qui-le-patron.jpg