2 min de lecture Auto

Le marché automobile chinois s'affaisse, les constructeurs inquiets

Un cabinet d'étude japonais prévoit une chute des ventes d'automobiles en 2018, une première depuis 1990. Celle-ci aurait de fortes répercussions sur les comptes des constructeurs européens.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
Le marché automobile chinois s'affaisse, les constructeurs inquiets Crédit Image : Iliya Pitalev / Sputnik | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet Journaliste RTL

Les ventes de voitures en Chine, premier marché au monde, chutent pour la première fois depuis près de trente ans. En juillet et août 2018, les ventes sont en retrait par rapport à la même période l'année dernière. Et Nomura, un cabinet d'étude, prévoit une chute des ventes en 2018, pour la première fois depuis 1990.

Les voyants rouge s’allument chez les constructeurs, explique le Financial Times. L'Américain General Motors a vu ses volumes baisser de 15% ces trois derniers mois, et Volkswagen, de loin le premier vendeur occidental dans l’Empire du Milieu, est à moins 11% sur le mois de septembre. Les fabricants d’automobile commencent donc à s’inquiéter.

Les constructeurs dépendent largement du marché chinois. Avec 29 millions de véhicules vendus l’année dernière - à titre de comparaison, il s’en est vendu moitié moins en Europe (15 millions) et 17 millions aux États-Unis -, la Chine est la principale réserve de croissance pour les industriels occidentaux. Et la première source de profit. Le pays pèserait pour le quart des profits de Volkswagen et de Nissan, le japonais associé à Renault, et jusqu’à 40% pour des marques de luxe comme Mercedes et BMW.

À lire aussi
Des voitures sans permis (Illustration) permis de conduire
Les voitures sans permis, un choix parfois économique

Les constructeurs européens dans la tourmente

Le ralentissement du moteur Chinois aurait donc de fortes répercussions sur les comptes des constructeurs européens, et sur leurs plans de charge. Il y a quelques jours, c’est le Britannique Jaguar Land Rover, qui annonçait la fermeture d’une de ses usines britanniques, en partie à cause de la chute des ventes en Chine, alors que ce marché tirait la marque au félin depuis dix ans.

Ce coup de frein peut s'expliquer par des raisons conjoncturelles. La Chine va moins bien, la bourse a chuté de près de moitié cette année, et cela peut jouer sur le moral des consommateurs aisés qui sont la clientèle des marques européennes.

Il y a aussi des facteurs plus durables. Les embouteillages des métropoles chinoises font passer ceux de la France pour de petits bouchons de villages. Il faut par exemple plusieurs heures pour traverser Pékin. De plus, pour limiter la circulation, les autorités organisent désormais des tirages au sort de plus en plus sélectifs pour l’obtention de cartes grises. Et puis il y a un problème que nous connaissons bien aussi, le prix de l’essence, qui a fortement augmenté. Et tout cela sans compter les facteurs structurels.

La filière automobile française inquiète

Et le marché n’a peut-être pas atteint un plateau, même si le nombre de véhicules par habitant est bien plus faible que chez nous. D’abord parce que le marché de l’occasion se développe à grande vitesse et parce que les services de covoiturages et de VTC décollent littéralement. Didi Chuxing, le Uber chinois, a plus de 500 millions d’utilisateurs et dit faire 10 milliards de courses par an.

Renault et Peugeot ne vendent quasiment pas en Chine. Mais l'Hexagone possède toute une filière automobile, avec de grands équipementiers comme Valéo, qui réalisent les pièces détachées des voitures et qui ont une activité considérable en Chine, dans la foulée des grands constructeurs allemands, japonais et américains. Sans compter notre champion mondial du pneu, Michelin, qui voit, depuis peu, son carnet de commande chinois se dégonfler.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Chine Constructeur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795218251
Le marché automobile chinois s'affaisse, les constructeurs inquiets
Le marché automobile chinois s'affaisse, les constructeurs inquiets
Un cabinet d'étude japonais prévoit une chute des ventes d'automobiles en 2018, une première depuis 1990. Celle-ci aurait de fortes répercussions sur les comptes des constructeurs européens.
https://www.rtl.fr/actu/conso/le-marche-automobile-chinois-s-affaisse-les-constructeurs-inquiets-7795218251
2018-10-17 15:58:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bmSIt16xHb--UluIcfuiRw/330v220-2/online/image/2018/1017/7795221454_une-voie-routiere-a-pekin-en-chine-illustration.jpg