2 min de lecture Tendances

Le dossier Monsanto provoque la fronde des actionnaires de Bayer

Le chimiste allemand, inventeur de l'aspirine, doit gérer le casse tête du rachat de Monsanto et de son fameux glyphosate, qui fait fuir les actionnaires.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Le dossier Monsanto provoque la fronde des actionnaires de Bayer Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
édité par Quentin Marchal

Gros scandale dans l'industrie allemande. Vendredi 26 avril, tous les yeux se sont tournés vers Bonn, où se tenait l'assemblée générale des actionnaires de Bayer. Après plus de 12 heures de réunion, 3.600 détenteurs de titres du géant de la pharmacie et de la chimie présents dans la salle ont retiré leur confiance aux dirigeants.

Pourtant, la croissance du groupe au premier trimestre affiche +44%. Ce que n'ont pas digéré les actionnaires, c'est le rachat de Monsanto l'été dernier. Un rachat bien réfléchi selon les dirigeants de Bayer, indispensable même pour devenir le leader mondial de l'agrochimie. Sauf que plus de 13.000 actions en justice sont intentées rien qu'aux États-Unis contre Monsanto, le semencier américain inventeur de l'herbicide glyphosate.

Deux jugements négatifs ont d'ailleurs déjà été rendus de l'autre côté de l'Atlantique, obligeant le propriétaire du glyphosate à débourser 160 millions de dollars. De plus, un procès géant est attendu en juin prochain dans le Missouri et puis en France, un agriculteur a remporté une victoire devant la cour d'appel de Lyon. Selon la banque Goldman Sachs, le risque financier total pour Bayer est estimé entre 36 et 80 milliards d'euros. Alors forcément, les actionnaires ne sont pas contents.

Le groupe Bayer fragilisé

C'est une véritable crise qui s'installe au sein du groupe Bayer, qui ne vaut plus que 58 milliards d'euros en bourse. L'entreprise a perdu 30 milliards de capitalisation tandis qu'il y a un an et demi seulement, c'était la valeur la plus forte de la bourse allemande. Les investisseurs et les actionnaires évoquent donc, à juste titre, que le rachat de Monsanto est l'une des plus mauvaises affaires du siècle.

À lire aussi
Le basketteur Tony Parker sous le maillot de l'équipe de France rachat
Tony Parker a signé le rachat de la station de ski de Villard-de-Lans

Une affaire peu commune pour Bayer, cette entreprise créée en 1863 dans la Ruhr, connue pour son conservatisme et qui est aujourd'hui déconsidérée. À tel point qu'on craint un démantèlement du groupe. Un fonds d'investissement souffle déjà l'idée de scinder les activités agricoles et médicales. Dans les mois à venir, Bayer pourrait devenir une proie pour ses concurrents et celui qui voulait devenir un leader mondial risque maintenant d'être vendu par petits morceaux.

Les Plus

- Un séminaire gouvernemental se tient aujourd'hui et Bercy planche sur les niches fiscales pour baisser l'impôt sur le revenu de 5 milliards d'euros.

- Après Bayer, une autre assemblée générale des actionnaires qui s'annonce houleuse aujourd'hui, celle de Boeing, après les affaires du 737 max.

La note

- 6/20 à Center Parcs. Le projet de construction de Poligny, dans le Jura, vient d'être en partie retoqué à cause de l'impact sur l'environnement. Une pression humaine et sonore qui aura un impact sur la circulation de la faune et sur la protection des espèces selon le tribunal administratif de Besançon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tendances Scandale Chimie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants