2 min de lecture Cuisine

Le bœuf : en manger moins, mais mieux !

Tout l'été dès 11h, Jean-Michel Zecca, Luana Belmondo et Jean-Sébastien Petitdemange vous accompagnent jusqu'à l'heure du déjeuner ! Bon appétit sur RTL !

Micro RTL générique RTL vous régale Jean-Michel Zecca & Jean-Sébastien Petitdemange & Luana Belmondo iTunes RSS
>
RTL vous régale du 22 août 2019 Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bastien Robin

Du lundi au vendredi, de 11h à 12h30, Jean-Michel Zecca, Luana Belmondo et Jean-Sébastien Petitdemange vous donnent envie de cuisiner et surtout de passer à table. Notre pari quotidien ? Se régaler tous ensemble sur RTL ! 

La relation entre l’animal et l’homme remonte à la préhistoire comme en témoigne les peintures rupestres.
Homo Erectus consomme de plus en plus de viande à partir du moment où il a la maitrise du feu. Cela remonte donc à 800 000 ans. De Chasseurs Cueilleurs, Sapiens devient agriculteur vers 10 000 av JC. Et c’est en domestiquant les aurochs 2000 ans plus tard que le bovidé entre dans le champ de l’homme. 
Durant le Moyen Âge, à la campagne, le bœuf est d'abord un animal de trait et une source de lait. On ne l'abat que lorsqu'il est épuisé par les travaux, les nombreuses lactations ou l'âge. Il faudra donc faire preuve de beaucoup d'imagination pour apprêter la chair coriace de ces bêtes, que l'on qualifiait, et qualifie toujours en France, de « vieilles marraines ». C'est ainsi que naîtront la daube et le pot-au-feu de même que, en Angleterre, les ragoûts et plats de viande braisée ou bouillie qui restent, malgré tout, l'apanage des riches, les pauvres devant généralement se contenter des abats : tripes, rognons, mou (poumon), langue, queue, tout passe à la casserole.

Aujourd’hui, on se rend compte que nous avons une alimentation à 80% d’origine animale (viande, œufs, produits lactés…). Il faut revenir à une situation ancienne:  30 à 40% d’alimentation carné… Ce fut le cas durant des siècles et jusqu’à la fin du 19ème et le début 20ème siècle. Cette option permettrait d’utiliser les terres cultivables d’une manière optimum. Les pistes de l’agriculture urbaine à l’image de ce que connaît Brooklyn font partie des solutions responsables et durables qu’il va falloir développer. Tout étant dans le domaine du raisonnable et non de la pensée unique !  
Et les comportements changent déjà. On retourne chez les artisans- bouchers. Les consommateurs achètent déjà moins de viande mais de la viande traçable, de race,…  et comme nous le disons depuis le début de l’été : moins de viande mais plus de qualité.
Et en règle générale : manger moins mais manger mieux !

Le coup de fil du jour

À lire aussi
(Illustration bouillon) cuisine
Soupes et bouillons : subtils mélanges de saveurs !

Chaque jour, un chef vous dévoile une astuce, un secret ou une recette pour cuisiner vos produits préférés !

Aujourd'hui au bout du fil, Laetitia Lafaye, gérante de la maison Lafaye près d’Angoulême !


Le Défi Frigo

Vous avez un ingrédient au frigo mais ne savez pas quoi en faire ? Pas de stress ! Nos deux spécialistes de la cuisine ont 3 minutes pour vous proposer une recette ! A vous de les départager ! 
Pour jouer, c'est simple : appelez-nous au 3210 ou envoyez par SMS le mot REGAL suivi de votre ingrédient au 64900

A gagner : des guides du Routard et une montre RTL !

N'hésitez plus, l'antenne est à vous !



SOS Luana

Vous avez besoin d’une idée de repas pour un événement particulier ou tout simplement pour égayer votre quotidien, heureusement il y a SOS Luana ! 




L'escale de rêve

Jean Sébastien Petitdemange partage avec vous ses souvenirs !




 



L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Cuisine Recette Consommateur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants