2 min de lecture Économie

La France cherche à remporter le marché de l'attractivité

ÉDITO - Et si, après le Brexit, la France avait une chance face à l'Allemagne ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
La France cherche à remporter le marché de l'attractivité Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Martial You
Martial You et Loïc Farge

L'État, la région Île-de-France et Paris devaient envoyer de nouveaux signaux aux investisseurs étrangers ce mardi 11 juillet pour les faire venir. Prenons l'exemple récent de Londres. Dans les années 80, la ville est dans un trou noir. On parle plus des conflits de mineurs et de la pollution de Londres que de son dynamisme économique. La Grande-Bretagne va donc décider d'attirer les talents chez elle. Et pour ce faire, l'Angleterre va utiliser l'arme fiscale et choisir un secteur de l'économie. Pas la métallurgie, pas l'automobile, mais la finance. En quelques années, Londres est devenue la sixième ville de France - c'est ce qu'avait dit son ancien maire, Boris Johnson - grâce aux 250.000 Français qui vivent dans la capitale anglaise. Essentiellement des jeunes cadres de la finance.

Londres a capté des directions financières et des sièges sociaux qui ont franchi la Manche. Londres a même fini par nous prendre les JO de 2012. On attend les JO aujourd'hui. On vous propose que Paris soit le Londres de 2024. Et si la France n'est pas ce qu'on appelle un "paradis fiscal" ou un "eldorado" pour les investisseurs, cela peut changer.

Nous avons beaucoup d'atouts

Si nous obtenons les JO, cela va entériner définitivement (parce que c'est quand même un serpent de mer) les travaux d'infrastructures du Grand Paris. Avec la ligne 14 automatisée (donc sans grève, message aux investisseurs anglais !) et avec le CDGExpress, le centre de Paris sera à 15 minutes d'Orly et 20 minutes de Roissy Charles de Gaulle. Nous sommes une des capitales les mieux desservie en matière de transport en commun.

À lire aussi
Les Français dépensent aujourd'hui trois fois plus d'argent en matériel de bricolage qu'en jardinage. économie
Bricolage : les Français s'y mettent de plus en plus

Le monde entier reconnaît aussi que nous formons les meilleurs ingénieurs du monde. En 2024, certaines jeunes entreprises accueillies à la Station F, le plus grand campus de start-up au monde, entreprises seront arrivées à maturité. En France, il y a un meilleur taux d'emploi pour une femme qui souhaite créer son entreprise. Les structures d'aide pour la prise en charge des enfants sont bien plus fortes en France qu'ailleurs dans le monde.

Emplois de service

Il reste le droit du travail et le coût de notre main d'oeuvre. D'abord, c'est en train de changer. Le gouvernement a annoncé qu'il allait alléger les contraintes sur les très hauts salaires. On baisse les taxes qui pèsent sur les employés des banques notamment. On efface le début du quinquennat Hollande pour faire simple. Pour un trader, on plafonne ses indemnités en cas de licenciement en ne prenant pas en compte les bonus qu'il a touchés. En clair, ça coûtera moins cher de licencier un très gros salaire.

Cela peut paraître choquant qu'on fasse des efforts pour attirer les riches. Mais il faut savoir que la concurrence mondiale - et surtout la concurrence européenne pour attirer les grandes banques anglaises - se joue sur 1% des employés (ceux qui gagnent plus de 250.000 euros par an). Pourquoi ? Parce que cette population draine avec elle des emplois de service (ménage, garde d'enfants, restauration, éducation...). Les économistes estiment que ces emplois très qualifiés font vivre entre deux et trois autres emplois. C'est tout l'enjeu de réussir à les faire venir à Paris.

La note du jour

18/20 au tourisme français. Les touristes reviennent en France, et c'est une bonne nouvelle. Ils devraient être 88 à 89 millions de touristes étrangers sur notre sol cette année. C'est 5 millions de plus qu'en 2016, où nous avions souffert des attentats et des grèves contre la loi Travail.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Union européenne France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789286741
La France cherche à remporter le marché de l'attractivité
La France cherche à remporter le marché de l'attractivité
ÉDITO - Et si, après le Brexit, la France avait une chance face à l'Allemagne ?
https://www.rtl.fr/actu/conso/la-france-cherche-a-remporter-le-marche-de-l-attractivite-7789286741
2017-07-11 07:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dRz1c_3u-wtEnOjVI0iK9g/330v220-2/online/image/2016/0907/7784759355_une-vue-de-paris-depuis-le-15e-arrondissement-le-24-aout-2016.jpg