3 min de lecture Bien-être

Joyeuses fêtes : comment ne pas grossir pendant les repas de fin d'années ?

ÉCLAIRAGE - Foie gras, escargots, boudin et sauces en tous genres peuvent faire prendre quelques rondeurs aux gourmets. Nos conseils pour profiter des repas de fêtes sans se sentir ballonné en cette période de réjouissances gustatives.

245-ROBUCHON RTL Soir Week End Philippe Robuchon
>
Les conseils de la nutritionniste Laurence Plumey pour garder la forme tout en se faisant plaisir Crédit Image : Creative commons par Otire via Flickr | Crédit Média : Audrey Dumain / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

Qu'est-ce que Noël sans un bon repas ? Outre son caractère familial, la fête revêt également un critère de la plus haute importance : la nourriture. Foie gras, escargots, viandes en tous genres et sauces allègrement rallongées... L'heure n'est pas au régime. Pour autant, quelques réflexes simples, nécessitant une petite maîtrise de sa gourmandise, permettent de limiter les dégâts et de garder une ligne décente pour bien commencer la nouvelle année. Contre toute attente, la clé de cette vigilance dans l'assiette est... Le plaisir. Pas question de se priver pendant les fêtes : goûtez tout ce qui vous fait envie. 

Limitez cependant les quantités : pour ne pas gagner 2 kilos en quelques jours, la logique veut que l'on évite de se resservir deux fois. Si une semaine avant le festin, une petite cure "prétox" est possible, hors de question d'envisager, en périodes de fêtes, de sauter un repas. D'abord, la frustration engendre la frustration, et Noël est avant tout une période de plaisir. Aussi, jeûner cause des déséquilibres, une satiété insatisfaite et des carences qui ne sublimeront pas l'heure du déballage des cadeaux.

Manger sain, c'est possible

Face à une table digne d'un banquet, difficile de voir où se trouve l'équilibre. Mais si, regardez bien : le menu prévoit des légumes ! C'est sur ces aliments que vous devrez miser si vous ne souhaitez pas prendre trop de poids. Riches en fibres, ils boostent l'activité digestive en formant un gel dans l'intestin. Cela va faciliter l'élimination des résidus alimentaires. Encore une fois, qui dit "manger sain" n'implique pas de supprimer tous les plaisirs : une tartine de foie gras et une cuillère de confit n'auront guère d'impact sur votre silhouette. Le tout, pour ces aliments les plus caloriques, est de consommer dans la mesure.

À lire aussi
L'enseigne des fast-foods McDonald's. McDonald's
Norvège : McDonald's se lance dans les nuggets vegan

D'autres réjouissances alimentaires de Noël, comme l'huître, sont à consommer sans modération. De même, le saumon, bien qu'il soit un poisson gras, ne vous veut aucun mal pour peu que vous vous contentiez de ne consommer qu'une tranche, sans abuser du beurre ou de quelconque matière grasse. La dinde de Noël est elle aussi une alliée : pauvre en graisse, elle peut être consommée en toute tranquillité. La vigilance est de mise, en résumé, sur les foie gras, sauces, sucreries et bouchées apéritives. Les petits fours ne sont pas proscrits, ils sont à déguster, à limiter, et à savourer. En prenant le temps de manger, vous mâcherez mieux les aliments, ce qui facilitera la digestion, et vous aurez un sentiment se satiété plus rapide. 

Boire de l'eau, plus que jamais

Comme pour les aliments caloriques, les alcools sont à limiter, de l'apéritif au repas (surtout, bien sûr, s'il est question de prendre le volant quelques heures plus tard). Une coupe de champagne peut par exemple vous accompagner de l'apéritif au plat, avant de passer à l'eau. L'eau... Un allié de taille. En effet, rester hydraté aide à la digestion et soulage les lourdeurs d'estomac. Les tisanes, au thym et à la menthe fraîche par exemple, sont préconisées. En cas de brûlures d'estomac, optez pour une tisane guimauve et réglisse. Cette plante thérapeutique a des vertus anti-inflammatoires. À noter qu'elle soulage aussi la toux si vous avez pris un coup de froid. De son côté, la réglisse aide aussi à soulager les troubles digestifs.

Maîtrise de l'appétit

Veiller sur ce que l'on mange doit s'accompagner, si l'on souhaite modérer sa prise de poids, d'une forme de calme : ne pas se précipiter sur le buffet, ni se goinfrer de toasts, relève du bon sens. Le bon réflexe sera ainsi de faire attention à déguster chaque aliment, à chaque étape du repas, en mangeant moins mais en prenant tout autant de plaisir. La maîtrise des boissons, des produits trop gras et des sucreries, sans privation nette, vous conférera autant de plaisir dans la dégustation. Le repas se soldera alors par un délicieux souvenir, une balance qui ne connaîtra pas de lourds changements, et surtout, plus que jamais, un vrai moment de plaisir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bien-être Santé Régime
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786415067
Joyeuses fêtes : comment ne pas grossir pendant les repas de fin d'années ?
Joyeuses fêtes : comment ne pas grossir pendant les repas de fin d'années ?
ÉCLAIRAGE - Foie gras, escargots, boudin et sauces en tous genres peuvent faire prendre quelques rondeurs aux gourmets. Nos conseils pour profiter des repas de fêtes sans se sentir ballonné en cette période de réjouissances gustatives.
https://www.rtl.fr/actu/conso/joyeuses-fetes-noel-comment-ne-pas-grossir-pendant-les-repas-de-fin-d-annees-7786415067
2016-12-23 18:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QZc03suwHSg9wFbitr7ATA/330v220-2/online/image/2015/1210/7780804811_un-repas-de-fete-illustration.jpg