1 min de lecture Économie

En le rachetant, Bayer veut "redorer le blason" de Monsanto

INVITÉ RTL - Le président de Bayer France, Frank Garnier, explique quels sont les défis de cette acquisition qui devrait être finalisée à la fin du deuxième trimestre 2018

Christophe Pacaud Agnes Bonfillon Le Mag de l'Éco Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon
>
Le Mag de l'Éco du 25 avril 2018 Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Agnès Bonfillon,Christophe Pacaud | Durée : | Date : La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon et Christophe Pacaud

À 150 ans, le groupe Bayer s'est développé dans la pharmacie et a découvert l'aspirine en 1897, mais aussi les premiers antibiotiques. "Nous sommes également très présent dans le domaine de l'agriculture. Nous avons, petit à petit, développé des solutions pour protéger les cultures et faire en sorte que les rendements s'améliorent", souligne Frank Garnier, président de Bayer France, qui regroupe plus de 3.000 salariés et 13 sites de production.

Il y a un an et demi, Bayer annonçait qu'il allait racheter Monsanto, l'entreprise américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles. Où en est ce rachat aujourd'hui ? "Nous prévoyons la finalisation de l'acquisition pour la fin du deuxième trimestre 2018. Pourquoi ? Parce que l'agriculture se transforme", explique Frank Garnier. Cette transformation passe par de nouvelles semences, l'utilisation "de substances naturelles qui vont se substituer aux produits phytosanitaires de synthèse, notamment le RoundUp". 

Ce qui intéresse Bayer dans cette acquisition, c'est d'"être capable de proposer aux agriculteurs des semences qui vont être très performantes, de plus en plus capables d'être sobres, en eau, moins d'engrais, être capable de se protéger elles-mêmes contre les maladies les insectes et donc utiliser moins de produits phytosanitaires". 

À lire aussi
Des lignes à haute tension dans le Nord de la France. économie
Gaz, électricité... Faut-il opter pour les tarifs libres ?

Le plus grand défi réside toutefois dans l'image publique qui colle à la peau de Monsanto. Avec cette acquisition, le groupe pharmaceutique entend "redorer le blason" de Monsanto. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Rachat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793160076
En le rachetant, Bayer veut "redorer le blason" de Monsanto
En le rachetant, Bayer veut "redorer le blason" de Monsanto
INVITÉ RTL - Le président de Bayer France, Frank Garnier, explique quels sont les défis de cette acquisition qui devrait être finalisée à la fin du deuxième trimestre 2018
https://www.rtl.fr/actu/conso/en-le-rachetant-bayer-veut-redorer-le-blason-de-monsanto-7793160076
2018-04-26 01:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qK_386hEpN9ANjmpp4xlvg/330v220-2/online/image/2016/0524/7783358331_sipa-ap21897890-000003.jpg