1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : pouvez-vous refuser un avoir et exiger un remboursement si votre voyage est annulé ?

La Commission européenne a rappelé mercredi 13 mai que les compagnies aériennes doivent proposer un remboursement en cas d'annulation d'un voyage à cause de la pandémie de coronavirus.

>
Coronavirus : pouvez-vous refuser un avoir et exiger un remboursement si votre voyage est annulé ? Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date :
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
édité par Marie Zafimehy

Fin avril, douze pays européens, dont la France, avaient demandé à la Commission européenne de suspendre l'obligation faite aux compagnies aériennes de rembourser les passagers dont les voyages ont été annulés à cause du coronavirus. Une demande de dérogation rejetée par Bruxelles mercredi 13 mai.


L’Union européenne insiste : les compagnies aériennes et les tour opérateurs peuvent rendre les bons d’échange plus souples et plus attractifs - par exemple en rallongeant leur validité ou en permettant aux voyageurs d’en faire bénéficier un proche. Toutefois, si cela ne lui convient pas, le client doit pouvoir obtenir un remboursement en espèce dans les sept jours pour les vols, et dans les quinze jours pour les voyages organisés. Des règles que l'UFC-Choisir rappelait déjà le mois dernier en mettant en demeure 57 compagnies aériennes qui n'informaient pas les passagers que cette dernière option se présentait à eux.

Cela ne fait pas les affaires de Jean-Pierre Sauvage de l’association BAR France qui regroupe une soixantaine de compagnies aériennes. "C'est tout simplement incompréhensible, nous sommes dans une situation que l’on peut qualifier de tragique pour les compagnies qui ne sont plus en condition de pouvoir procéder à ces remboursements, explique-t-il à RTL. Elles sont à l’agonie : si on veut condamner une grande partie de ces compagnies à la faillite, on ne s’y prendrait pas autrement."

Début avril, les compagnies aériennes avaient déjà alerté sur leur incapacité à rembourser les 35 milliards d'euros de billets inutilisés à cause de la pandémie de coronavirus. Air France, par exemple, indiquait perdre 600 millions d'euros chaque mois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Voyage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants