2 min de lecture Économie

Pourquoi Conforama est en crise

Marché de l'ameublement en difficulté, concurrence croissante de son concurrent Ikea, importance des ventes en ligne... Conforama a du mal à s'adapter, et à réinventer son offre.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Conforama : les raisons de la crise Crédit Image : LODI FRANCK/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Esther Serrajordia

1.900 suppression de postes, 32 fermetures de magasin... Conforama est en grande difficulté. Cela s'explique pour plusieurs raisons. 

Premièrement, parce que le marché de du meuble est en crise depuis quelques mois. La fédération de l’ameublement français affiche une chute de 2,7% des ventes en 2018 après trois belles années de hausse. 

Or, Conforama représente un modèle de distribution qui colle à la société de consommation des années 1980 et a du mal à réinventer son offre. De plus, alors que les ventes de cuisines progressent, celles des canapés et des fauteuils s'effondrent... ce qui est la spécialité de Conforama. Le groupe est non seulement positionné sur ce qui ne se vend plus, mais a en plus un concurrent redoutable : Ikea. Il représente 20% du marché à lui tout seul et est en train de s'implanter en centre-ville alors que Conforama et But sont dans des zones commerciales en périphérie. 

L'ombre d'Amazon

De plus, la maison-mère de Conforama, Steinhoff, est en grande difficulté financière, proche de la banqueroute. Les fournisseurs de Conforama ont peur de la faillite et donc exigent que l'entreprise leur paie la marchandise tout de suite, ce qui tend sa trésorerie. Combiné avec un marché en baisse, cela fait perdre de l'argent à Conforama : 500 millions d'euros depuis 2013.

À lire aussi
Le taux de chômage est en hausse au 3ème trimestre selon l'Insee. économie
Chômage : la France "mouton noir" de l'OCDE pour François Lenglet

Enfin, l'émergence d'Amazon dans le secteur de l'ameublement pose problème. La semaine où Conforama annonçait ses suppressions de postes, le géant américain déclarait créer 1.800 emplois en France. C'est la traduction concrète de ce qui est en train de se passer dans le monde du commerce. 

Manque de réactions

Le e-commerce représente déjà 15% des ventes de meubles aujourd'hui. Le nombre ne cesse d'augmenter et Amazon va accélérer ce phénomène. C'est pour cela qu'Ikea investit les centres villes avec des magasins moins grands, qui sont en fait des showrooms qui servent d'espace d'exposition pour les clients qui achèteront et se feront livrer les meubles en kit à la maison via internet. 

Le plus terrible, c'est que Conforama avait un peu d'avance sur le e-commerce il y a 6 ans, mais c'était avant qu'Amazon se lance obligeant Ikea à réagir. Difficile dans ces conditions de sauver les meubles... 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Amazon Suppression d'emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants