1 min de lecture Économie

Allocation de solidarité aux personnes âgées : qui peut en bénéficier ?

ÉCLAIRAGE - En fonction des conditions de revenus du foyer, les personnes de plus de 65 ans, dans le cas général, peuvent faire une demande d'allocation de solidarité aux personnes âgées.

Un couple de retraités le 1er juillet 2018
Un couple de retraités le 1er juillet 2018 Crédit : GILE Michel/SIPA
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Vous êtes peut-être éligibles sans le savoir. L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) est une prestation mensuelle accordée aux retraités ayant de faibles ressources. Si vous disposez de faibles revenus, cette allocation permet d'assurer un niveau minimum de vie.

Depuis 2006, l'Aspa remplace en effet les diverses prestations composant le minimum vieillesse, un dispositif qui garantissait un minimum de ressources.

Calculée en fonction des revenus, l'allocation de solidarité aux personnes âgées varie en fonction des ressources personnelles et du foyer. Outre les revenus, les pensions de retraite, d'invalidité ou alimentaire sont également à prendre en compte contrairement à l'allocation aux adultes handicapés, de logement social ou la retraite de combattant.

Quel est l'âge minimal ?

Mais alors, quelles sont les conditions à cocher pour recevoir l'Aspa ? En première ligne, cette aide est réservée aux personnes âgées de plus de 65 ans.

À lire aussi
Des salariés (illustration) réforme des retraites
Réforme des retraites : ce qu'il faut savoir sur l'âge pivot

Cependant, l'âge minimal varie pour les anciens combattants, les déportés ou prisonniers de guerre et les personnes handicapées. Ces derniers peuvent percevoir l'allocation dès 60 ans s'ils sont nés avant juillet 1951 par exemple

Quelles conditions de ressources ?

Concernant le plafond des ressources, celui-ci est fixé à 10.418,40 euros pour une personne seule (soit 868,20 euros par mois) et 16.174,59 euros pour un couple (soit 1.347,88 euros par mois). 

Le calcul du montant de l'Aspa est fait à partir de ce plafond. Ainsi, le montant accordé est égal à la différence entre le montant maximum de l'allocation et le montant des ressources. Par exemple, si vous percevez 8.000 euros par an, le montant de l'Aspa sera ainsi de 2.418,39 euros (10.418,40 euros - 8.000 euros). 

Selon un décret publié le 30 mars 2018, le montant de l'Aspa ainsi que le plafond de ressources pour y avoir accès vont être revalorisés à compter du 1er janvier 2020, précise le site service-public.fr

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Société Allocations familiales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants