1 min de lecture Aviation

Aigle Azur "n'aurait pas dû en arriver là", dit son ex-directeur général sur RTL

INVITÉ RTL - Philippe Bohn, l'ancien directeur général de la compagnie Aigle Azur, actuellement en redressement judiciaire, revient sur les difficultés de l'entreprise et révèle les solutions envisagées.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Aigle Azur "n'aurait pas dû en arriver là", dit son ex-directeur général sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Nicolas Barreiro

Plus aucun avion de la compagnie Aigle Azur ne volera à partir du samedi 7 septembre. Alors que la seconde compagnie aérienne français est en plein redressement judiciaire, son ex-directeur général, Philippe Bohn, explique sur RTL que cette situation "n'aurait jamais dû arriver".

L'entreprise, désormais en attente d'un repreneur, "a eu des erreurs de gestion qui ont mené là où nous sommes aujourd'hui." Selon Philippe Bohn, Aigle Azur aurait pu être sauvée, "le 29 août dernier". Gérard Houa a soumis "une proposition concrète qui aurait pu éviter d'arriver à la situation dans laquelle nous sommes aujourd'hui".

"Nous avions un projet très précis et personne ne l'a pris en compte", explique-t-il. Il revient également sur Gérard Houa, un actionnaire qui possède 19% du capital d'Aigle Azur. "Monsieur Houa propose d'injecter 15 millions d'euros de capital [...] pour redynamiser et repartir". Il s'agit, selon lui, "d'une stratégie établie et des projets" qui ont pour but de " faire vivre" la compagnie.

Philippe Bohn évoque une situation "anxiogène et désagréable" au sujet des clients qui ne peuvent être remboursés par sa compagnie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aviation Voyage Avions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants