1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Vaccination : "Il faut se reposer sur les professions qui ont le plus souffert", estime un médecin
1 min de lecture

Vaccination : "Il faut se reposer sur les professions qui ont le plus souffert", estime un médecin

INVITÉ RTL - Selon Jérôme Marty, les personnels d'Ehpad, les restaurateurs ou encore les acteurs de la culture ont un rôle à jouer dans l'acceptation du vaccin.

Cette photo prise le 31 mai 2021 montre une infirmière préparant une seringue du vaccin Pfizer-BioNtech contre le Covid-19 dans un centre de vaccination, à Garlan, dans l’ouest de la France. (Illustration)
Cette photo prise le 31 mai 2021 montre une infirmière préparant une seringue du vaccin Pfizer-BioNtech contre le Covid-19 dans un centre de vaccination, à Garlan, dans l’ouest de la France. (Illustration)
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Jérôme Marty était l'invité de RTL petit matin
07:57
Julien Sellier - édité par Florine Boukhelifa

Alors que la France est entrée dans sa dernière phase de déconfinement, il est nécessaire de poser la question qui fâche : comment maintenir cette accalmie et éviter une quatrième vague ? Pour y répondre, le Premier ministre a annoncé mercredi 30 juin lancer une consultation auprès des associations d'élus locaux et présidents de groupes parlementaires.

Jean Castex les interrogera sur trois points : le vaccin obligatoire pour les soignants, l'élargissement du passe sanitaire et l'isolement des malades. Sur le premier sujet, le médecin généraliste Jérôme Marty s'interroge sur le faible taux de vaccination chez les personnels des Ehpad, à 55%, "alors qu'on a 90% des médecins généralistes qui sont vaccinés, 80% chez les infirmières libérales". Il souligne l'absence de moyens de rétorsion alors que la France "fait face à un manque dramatique de personnel, en particulier dans les Ehpad".

Celui qui est également président du syndicat de l'Union française pour une médecine libre (UFMLS) regrette que le gouvernement ait fait la sourde oreille lors de la publication, en début d'année, de leur communiqué concernant la mise en place de réunions obligatoire pour "mettre à bas les doutes autour de la vaccination". Ce qui aurait permis, selon lui, d'augmenter le taux.

"Je crois qu'il faut surtout se reposer sur les professions qui ont le plus souffert", poursuit Jérôme Marty, notamment les personnels des Ehpad, mais aussi les restaurateurs ou encore les personnels du milieu de la culture". Selon lui, "ce sont eux qui vont discuter avec la population et l'amener à se faire vacciner".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/