3 min de lecture Santé

Reste à charge zéro pour les soins auditifs : l'accord validé par les professionnels

INFO RTL - Contrairement aux remboursements pour les dents et l’optique, le Reste à charge zéro pour les appareils auditifs ne s’appliquera qu’à partir de 2021.

Un appareil auditif (illustration)
Un appareil auditif (illustration) Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
Anais Bouissou
Anais Bouissou Journaliste RTL

Et de trois ! Après le Reste à charge zéro pour les soins dentaires et pour les soins d’optique, le troisième volet de la promesse de campagne d’Emmanuel Macron, celle sur les soins auditifs, vient d’être validé par les professionnels de santé.

D’après les informations de RTL, en coulisses le protocole d’accord est déjà validé, mais les syndicats le signeront officiellement ce mercredi 13 juin, pour le son et l’image, en présence de la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Cette signature officielle devrait intervenir après une annonce prévue par le Président de la République en personne, au Congrès de la Mutualité de Montpellier.

À lire aussi
Jean-Marie Le Pen, l'ancien président et cofondateur du Front national. extrême droite
Jean-Marie Le Pen hospitalisé pour une "fièvre persistante", mais "pas en danger"

En quoi va consister le RAC 0 pour les équipements auditifs ?

Pour les appareils auditifs, il y aura deux possibilités. Soit un remboursement total avec des tarifs encadrés, soit des tarifs libres, qui risquent même d’être plus conséquents encore que les prix d’aujourd’hui : comptez 1.500 euros par oreille à l’heure actuelle, 850 euros après prise en charge de la Sécurité sociale et des mutuelles.

L’offre 100% remboursée comprendra des appareils auditifs classiques. On estime entre 20% et 45% le nombre d’audioprothèses qui devraient en faire partie.

Mais si vous choisissez des appareils très techniques, avec beaucoup de réglages et d’options, des appareils rechargeables par exemple ou connectés au téléphone, là il faudra payer et les tarifs des professionnels seront bel et bien libres.

Une application en 2021 mais de meilleurs tarifs dès l’année prochaine

Contrairement aux remboursements pour les dents et l’optique, le Reste à charge zéro pour les appareils auditifs ne s’appliquera qu’à partir de 2021. Mais, vous aurez de premiers effets dès l’année prochaine, en 2019 car le prix de certaines prothèses sera déjà plafonné.

L’application de la mesure sera progressive : à partir de 2019, le prix des prothèses qui font partie du dispositif RAC 0, sera limité à 1.300 euros maximum (contre un prix moyen de 1.500 euros aujourd’hui) ; puis en 2020, 1.100 euros et enfin à partir de 2021, les audioprothésistes devront limiter leur prix de vente à 950 euros. Ces 950 euros seront totalement pris en charge par la Sécurité sociale ainsi que votre mutuelle, et donc il ne vous en coûtera rien.

Certains audioprothésistes s’inquiètent déjà d’un "effet d’attente". Le risque étant que certains patients pourraient préférer attendre d’être totalement remboursés plutôt que de s’équiper dès maintenant. Des baisses de tarifs dès l’année prochaine devraient permettre d’éviter que cet effet ne soit trop prononcé.

Des avancées pour les audioprothésistes

Les syndicats d’audioprothésistes avaient annoncé quitter la table des négociations en mai dernier, suite à des discussions houleuses, qui disaient-ils provoquaient un "danger sanitaire pour les malentendants" et une "menace économique pour la survie de leur filière".

Les professionnels de l’audio ont depuis obtenu des avancées de la part du gouvernement pour leur profession et s’apprêtent à évoquer publiquement un dispositif équilibré.

Parmi les mesures qui ne s’appliqueront pas, le ministère de la Santé voulait que les patients puissent choisir d’acheter leurs appareils auditif dans un premier centre et s’ils le souhaitent, d’être suivi sur la durée dans un second centre, pour faire jouer la concurrence et permettre des baisses de prix.

La mesure, décriée par les syndicats, a tout simplement été supprimée de l’accord actuel. Ce qui fait craindre au président de l’association UFC-Que Choisir, Alain Bazot, une reculade pour les consommateurs.

Une négociation plus large que le RAC 0

Comme pour les soins d’optique, les appareils auditifs 100% remboursés ne sont qu’une première étape de la réorganisation d’une profession.

Dans les années à venir, c’est tout le métier de l’audioprothèse qui va évoluer, des études au cadre juridique d’exercice. À l’heure actuelle, il y a 3.500 audioprothésistes en France et avec le vieillissement de la population, les besoins en équipement pour les oreilles devraient fortement progresser dans les prochaines décennies.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Économie Sécurité sociale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793714234
Reste à charge zéro pour les soins auditifs : l'accord validé par les professionnels
Reste à charge zéro pour les soins auditifs : l'accord validé par les professionnels
INFO RTL - Contrairement aux remboursements pour les dents et l’optique, le Reste à charge zéro pour les appareils auditifs ne s’appliquera qu’à partir de 2021.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/reste-a-charge-zero-pour-les-soins-auditifs-accord-valide-par-les-professionnels-7793714234
2018-06-12 05:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mUFECq_VLnxqYABoh8Vmsw/330v220-2/online/image/2018/0612/7793714261_un-appareil-auditif-illustration.jpg