1 min de lecture Coronavirus

Mutations de la Covid-19 : le vaccin "devrait nous protéger", selon Bruno Lina

INVITÉ RTL - Le membre du Conseil scientifique assure qu'il est "trop tôt pour parler d'actualisation du vaccin" face à la nouvelle souche du virus.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Mutations de la Covid-19 : le vaccin "devrait nous protéger", selon Bruno Lina Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Coline Daclin

A quelques jours de Noël, la France s'est isolée pour 48 heures de la Grande-Bretagne. En cause, une mutation "problématique" du coronavirus. Le gouvernement préparerait même un éventuel rapatriement de Français pour les fêtes. 

Pour Bruno Lina, membre du Conseil scientifique et professeur de virologie au CHU de Lyon, "il est raisonnable de réagir et de comprendre ce qu'il se passe". Mais le virologue tient à rassurer : ce "clone infectieux" n'est "pas plus pathogène", et "ne donne pas des infections plus grave". En revanche, il est vrai qu'il semble se transmettre "un peu plus facilement", soutient-il au micro de RTL. 

"En terme de vaccination, il n'y a pas trop de différence entre ces deux virus", ajoute le chercheur au Centre international de recherche en infectiologie. Bruno Lina explique que les experts attendent encore quelques données, qu'ils devraient obtenir "d'ici la fin de la semaine", pour formuler un avis scientifique. En l'état des connaissances actuelles sur cette mutation de la Covid-19, il assure qu'il est "beaucoup trop tôt pour parler d'actualisation du vaccin". "C'est de la science-fiction [...] Les vaccins tels qu'ils ont été produits devraient nous protéger", poursuit-il.

Et s'il fallait changer la formule du vaccin ? Là encore, le chercheur soutient que ce serait faisable. "On pourrait faire exactement comme pour les vaccins contre la grippe", en changeant une partie de la formule. "Ce n'est pas très compliqué à faire", assure-t-il.

À lire aussi
solidarité
Les infos de 8h - Un couple aide une patronne de salle de sport à se loger

Bruno Lina explique par ailleurs que cette épidémie est "un long tunnel", et qu'il faudra encore attendre que 65% de la population soit vaccinée pour espérer stopper la dynamique du virus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Vaccin Royaume-Uni
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants