1 min de lecture Réseaux sociaux

Michel Cymes vous alerte sur le harcèlement en ligne

Le cyberharcèlement touche de nombreuses personnes chaque année en France qui, dans certains cas, préfèrent le garder pour elles.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Michel Cymes vous alerte sur le harcèlement en ligne Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Quentin Marchal

De nombreux articles qui font état de harcèlement en ligne circulent sur le web. Pour les victimes, ils se traduisent par du stress, de la déprime et de la colère qui dégradent leur santé voir en drame dans certains cas.Le harcèlement en ligne concerne souvent des adolescents et en majorité des femmes.

Lorsque le coupable est retrouvé, il explique souvent qu'il ne faisait que plaisanter. Il faut inévitablement sanctionner sévèrement ce genre de pratique mais pour commencer, il faut savoir identifier ce qu'est le harcèlement. Si vous recevez des messages qui contiennent des insultes ou des menaces, que ce soit en public ou en privé, il y a harcèlement. Si on se fait passer pour vous sur les réseaux sociaux ou qu'on exploite votre identité à votre insu, vous êtes également victime de harcèlement. 

Face à toutes ces formes de harcèlement, il est impératif d'en parler car si vous vous taisez, cela ne fait que contribuer au jeu des harceleurs en ligne. Quand on est adolescent, on en parle à un adulte avec lequel on est proche qui saura vous aiguiller. Si cela vous coûte d'en parler à un adulte, vous avez deux options : appeler le 0 800 200 000 ou aller sur www.netecoute.fr.

À lire aussi
L'application Instagram (photo d'illustration) réseaux sociaux
Instagram : vers la suppression du nombre de "likes" ?

Dans le cas où vous voudriez porter plainte, il faut réunir des preuves. Toutes les sauvegardes ou capture d'écran qui aideront à identifier le ou les coupables sont bonnes à faire. Pour porter plainte, il faut se rendre à la gendarmerie ou la police ou bien écrire au procureur de la République. Les harceleurs en ligne s'exposent à une amende pouvant atteindre 30.000 euros et à une peine de 3 ans de prison

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Harcèlement Adolescent
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797313228
Michel Cymes vous alerte sur le harcèlement en ligne
Michel Cymes vous alerte sur le harcèlement en ligne
Le cyberharcèlement touche de nombreuses personnes chaque année en France qui, dans certains cas, préfèrent le garder pour elles.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-vous-alerte-sur-le-harcelement-en-ligne-7797313228
2019-04-01 10:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OfRRnncIO1GpCsdjtnU_kQ/330v220-2/online/image/2019/0215/7796954947_cyber-harcelement-tous-exposes.jpg