2 min de lecture Contraception

Michel Cymes évoque les effets secondaires de la pilule contraceptive masculine

Un récent essai clinique a permis de tester avec succès une nouvelle pilule contraceptive masculine. Le médecin Michel Cymes constate que les chercheurs butent toujours sur les effets indésirables.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes évoque les effets secondaires de la pilule contraceptive masculine Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Depuis le temps qu'on en parle, la pilule contraceptive pour homme va-t-elle bientôt voir le jour ? Tout dépend ce que vous entendez par "bientôt". Parce qu'avec la recherche, il ne faut surtout pas être pressé.

Je dirais que, pour la pilule masculine, on est en chemin mais qu'on n'est pas encore arrivé, mais ça progresse. Ça progresse notamment grâce à une équipe de chercheurs américains qui a testé sa molécule sur une centaine d'hommes.

Le spectre était large : ils avaient entre 18 et 50 ans. Au cours de l'étude, ils ont vu leur niveau de testostérone ainsi que d'autres hormones nécessaires pour fabriquer des spermatozoïdes dégringoler de manière spectaculaire. Car il faut que je vous dise : la pilule pour homme n'a rien à voir avec la pilule pour femme.

Cela ne fonctionne pas de la même manière. Avec les femmes, on stabilise le cycle hormonal. Avec les hommes, on s'attaque à la production des hormones pour éviter la spermatogenèse. Disons que cela marche mieux que ça n'a jamais marché, mais ça ne marche pas à tous les coups.

Faire du gras met la pagaille dans l'organisme

À lire aussi
Le gouvernement veut étendre la prise en charge "intégrale" des frais liés à la contraception aux jeunes filles de moins de 15 ans. contraception
La contraception gratuite bientôt étendue aux mineures de moins de 15 ans

Vous avez 5 à 20% des hommes qui sont plus forts que la pilule. Vous avez beau à vous attaquer à leur production de spermatozoïdes, il y en a toujours quelques-uns qui échappent à la manipulation. Après il suffit d'un et d'un seul, plus intelligent et qui court plus vite que les autres, pour féconder.

Ça c'est pour l'efficacité. Parce qu'après, il faut aussi se pencher sur les effets secondaires. C'est l'un des problèmes majeurs sur lesquels butent les chercheurs. Encore que la dernière étude ait prouvé que les effets négatifs de cette pilule masculine pouvaient être fortement réduits. Cela dit une pilule qui passe inaperçu, même chez les femmes ça n'existe pas. Mais pour les hommes, c'est encore plus compliqué.

Quand vous faites baisser votre taux de testostérone, vous grossissez. Et faire du gras, c'est mettre la pagaille dans l'organisme. Cela peut se terminer par un infarctus du myocarde ou une maladie dégénérative cérébrale. Ça fait quand même cher payé la pilule contraceptive !

Les chercheurs soupçonnent aussi cette pilule de faire des misères à notre prostate. Il est même question de risques accrus de cancer. Avouez quand même que c'est ballot : les hommes prendraient un produit censé faciliter notre sexualité, et à l'arrivée il la bousillerait.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Contraception Sexualité Homme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants