2 min de lecture Santé

Michel Cymes : comment différencier arthrose et ostéoporose ?

L'arthrose et l'ostéoporose sont deux maladies que l'on peut confondre. Voici quelques conseils pour les distinguer et les anticiper.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Comment différencier arthrose et ostéoporose ? Crédit Image : Collin Parker / Flickr CC | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Louis Rigaudière

On a tendance à les confondre. L’arthrose est une maladie de l'articulation tandis que l'ostéoporose est une maladie de l'os. Commençons par l'arthrose : nous avons tous, au niveau des articulations, des cartilages qui recouvrent l’os. Ces cartilages se présentent sous forme de tissu suffisamment dense et élastique pour amortir les chocs lorsqu’on fait des mouvements. On les retrouve notamment au niveau des genoux, des hanches ou de la colonne vertébrale. 

Et quand il y a usure, il y a douleur. Pourquoi ? Parce que les os frottent l’un contre l’autre. Elle vient de là, la douleur que ressentent les amateurs de course à pied qui, comme on dit, ont les genoux usés. J’ajoute que plus ça frotte, plus les choses se compliquent. Parce que quand l’extrémité d’un os est en contact direct avec la cavité où il est censé se loger, il essaie de s’adapter. Il a tendance à se densifier, à pousser. Mais il le fait de façon anarchique. Résultat : on se retrouve avec un os déformé.

C’est une des manifestations de l’arthrose. Alors, pour prévenir les choses, il n’y a pas 36 solutions : il faut faire vos 6.000 pas par jour (voire bouger un peu plus si vous en avez l’occasion) et surveiller votre poids, ce qui est une manière polie de dire qu’il faut perdre quelques kilos. Ça, ce sont les deux priorités. Après, il faut aussi compter sur sa bonne étoile car il y a des facteurs sur lesquels on n’a pas prise, comme l’âge ou le patrimoine génétique. 

Qu'est-ce que l'ostéoporose ?

Avec l’ostéoporose, c’est l’os qui est atteint. Sa masse diminue, il s’effrite, il gagne en porosité. Il se fragilise surtout chez les femmes à cause de la ménopause. Quand elle survient, il y a chamboulement hormonal et notamment baisse des œstrogènes qui sont en étroite relation avec la masse osseuse. Donc les femmes sont plus fragilisées que les hommes, surtout si elles sont maigres c’est-à-dire avec un indice de masse corporelle inférieur à 19 (l’IMC c’est le poids divisé par la taille au carré). 

À lire aussi
Passagers masqués à la suite du coronavirus Santé
Coronavirus : deux premiers cas ont été détectés en France

Pour savoir si nos os sont en train de nous trahir, il faut faire une ostéodensitométrie. C’est un examen qui vous dit votre concentration de calcium dans les os, ce qui donne une indication de leur robustesse. 

Quels conseils pour l'éviter ?

Mais avant d’en arriver là, il faut prendre les devants. Ça passe par une alimentation riche en calcium. Donc produits laitiers, sardines, brocoli, tofu. Ça passe par un bon apport en vitamine D. Donc maquereau, hareng, saumon et exposition au soleil. 

Ça passe aussi par l'activité physique, comme toujours. Je vous laisse le choix entre les haltères, le vélo, le kayak, la natation (parce que ce sont des sports où le poids corporel bénéficie d’un support) et, tenez-vous bien, le trampoline. Pourquoi ? Eh bien parce que ça fait travailler les articulations portantes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Michel Cymes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants