1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Marine Lorphelin invite les femmes à chouchouter leur cœur
2 min de lecture

Marine Lorphelin invite les femmes à chouchouter leur cœur

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes. Marine Lorphelin vous explique pourquoi et comment y remédier.

Un médecin lors d'une consultation (illustration)
Un médecin lors d'une consultation (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Marine Lorphelin invite les femmes à chouchouter leur cœur
00:03:29
On est bien du 11 mars 2022
00:03:30
Micro générique Switch 795x530
Marine Lorphelin

Les maladies cardio vasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes. En effet, on ne s'attend pas à cela et pourtant les femmes meurent principalement de pathologies cardiovasculaires : infarctus, AVC, pathologies artérielles obstructives, devant le cancer. Et les femmes jeunes sont d'autant plus concernées par cette surmortalité ! Chez l'homme, c'est l'inverse, la première cause de décès reste le cancer.

Comment expliquer ce sur risque cardio vasculaire chez les femmes ? Pour vous répondre, j'ai repris des éléments de la brochure de la Fédération française de cardiologie, qui est très bien faite.

Déjà, quand on regarde les facteurs de risque cardiovasculaires classiques que sont le tabagisme, l'hypertension artérielle ou encore le diabète, on remarque que les femmes ont plus de risque de faire un accident cardiovasculaire que les hommes ! Par exemple, à tabagisme égal, une femme a 25% de chance supplémentaire de faire un accident cardiovasculaire. Autre chiffre édifiant : 40% des femmes ne savent pas qu'elles ont de l'hypertension artérielle et ne sont donc pas soignées pour.

Les femmes sont plus exposées aux variations des hormones

Mais ce qui majore particulièrement le risque cardiovasculaire des femmes, c'est l'exposition aux hormones et à ses variations au cours de la vie. On sait notamment que la contraception oestro progestative, majoritairement utilisée par les Françaises, augmente le risque cardiovasculaire global. La grossesse est aussi une période particulièrement à risque d'hypertension et de diabète gestationnel entre autres. Enfin certaines pathologies du cycle menstruel comme le SOPK majorent le risque cardiovasculaire .

À lire aussi

On peut aussi dire que le stress a bien été indéfié comme un facteur de risque cardiovasculaire ! Et comme le précise la présidente de la FFC, le cœur des femmes est plus sensible au stress. Ainsi de nombreuses femmes victimes d'infarctus se trouvaient en situation de stress intense.

D'ailleurs petit aparté : les femmes ont tendance à négliger les symptômes quand ils surviennent d'où la surmortalité. Une douleur dans la poitrine, qui serre, une douleur dans la machoîre ou dans le bras doit vous alerter mais parfois d'autres signes plus généraux comme une fatigue intense, un essoufflement, des vertiges peuvent être le signe d'un infarctus débutant. N'attendez pas !

En pratique,  une bonne hygiène de vie est essentielle : l'activité physique régulière au moins 30 min par jour et 5x par semaine. Une alimentation saine et équilibrée, de type méditerranéenne particulièrement recommandée pour la santé cardio vasculaire : fruits, légumes, des bons acides gras (poissons, huile d'olive) et des oléagineux. Et prenez soin de votre sommeil Mesdames, car on sait qu'il est facilement perturbé par le cycle hormonal ou la ménopause.

Je conseille donc aux femmes qui nous écoutent de ne pas négliger leur santé au profit de celles des autres. Je ne suis pas maman, mais j'ai vu ma mère et beaucoup de femmes s'oublier pour se consacrer à leurs familles. Alors pensez à consulter votre médecin pour faire un bilan de santé, au moins une fois par an, et éventuellement faire une prise de sang de contrôle

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/