1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les polluants du quotidien affectent la fonction respiratoire des bébés
1 min de lecture

Les polluants du quotidien affectent la fonction respiratoire des bébés

Lorsque les nourrissons respirent et touchent des polluants chimiques, il y a un réel impact sur leurs poumons, révèle une étude de l'Inserm.

Un bébé à la naissance (illustration)
Un bébé à la naissance (illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Les polluants du quotidien affectent la fonction respiratoire des bébés
01:43
Les polluants du quotidien affectent la fonction respiratoire des bébés
01:43
Virginie Garin

C'est désormais prouvé, les polluants qui nous entourent ont bien un impact sur notre corps, même s'ils sont en quantité infime. Une étude publiée mercredi 6 février par une chercheuse française de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM, ndlr) montre que lorsque les bébés respirent et touchent des polluants chimiques, il y a un impact sur leurs poumons.

L'étude a porté sur toute une série de polluants de la vie quotidienne, que l'on trouve dans les poêles à frire, les cosmétiques ou certains emballages alimentaires. 1.000 femmes enceintes ont été suivies ainsi que leurs bébés après la naissance. Résultat, plus les enfants avaient été exposés pendant la grossesse et après à ces substances, moins leur capacité respiratoire était importante. 

Les chercheurs de l'INSERM et du CNRS ont fait expirer et inspirer aux enfants un volume d'air. Ceux dont la mère avait par exemple souvent cuisiné avec une poêle anti-adhésive contenant une substance appelée PFOA, ces enfants là respirait 2% d'air en moins. Ça ne veut pas dire qu'ils vont tomber malade, mais ça montre qu'il y a un impact sur le corps humain.

Privilégiez les produits plus naturels

Même si les fabricants vont vous dire que leurs substances chimiques respectent la loi et sont en quantité infirme, quand vous ajoutez toutes ces petites pollutions contenues aussi dans les peintures, les meubles ou encore les moquettes, vous obtenez un cocktail suspect.

À lire aussi

Très peu d'études ont pu en mesurer avec précision les effets, mais les médecins qui s'intéressent à la question conseillent vivement d'exposer le moins possible les enfants aux produits chimiques. Cela nécessite de passer du temps a éplucher les étiquettes, mais il y a de plus en plus de produits plus naturels, avec moins de chimie. Alors par précaution, quand on a de jeunes enfants autant acheter ceux-là.     

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/