1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Les complémentaires santé afficheront leurs garanties en euros d'ici 2020
1 min de lecture

Les complémentaires santé afficheront leurs garanties en euros d'ici 2020

D'ici 2020 les tableaux de garanties des complémentaires santé comporteront des "exemples concrets de remboursement en euros" et non plus en pourcentage comme actuellement.

L'ampleur des prestations en France se monte à plus de 700 milliards d'euros par an
L'ampleur des prestations en France se monte à plus de 700 milliards d'euros par an
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
Journaliste

Fini les pourcentages, place aux montants en euros. Les complémentaires santé se sont engagées jeudi 14 février à modifier d'ici 2020 leurs tableaux de garanties, avec des "exemples concrets de remboursement en euros" et non plus en pourcentage, pour "une meilleure information des assurés".

À partir de l'an prochain, chaque assuré y verra plus clair sur ses garanties de frais de santé. Les assurés n'auront plus à se demander combien leur Sécu et leur complémentaire prennent en charge, ni quel sera leur reste à charge.

Les fédérations des assureurs (FFA), des mutuelles (FNMF), des institutions de prévoyance (CTIP) et l'Union des organismes d'assurance maladie complémentaire (Unocam) ont signé "un accord de place national" portant sur "la lisibilité des garantie de complémentaire santé", indiquent-elles dans un communiqué commun.

Un texte paraphé "devant la ministre" de la Santé, Agnès Buzyn, a précisé le ministère, rappelant que cet accord concrétise un "engagement (pris) en juin 2018" dans le cadre de la réforme "100% santé", qui prévoit le remboursement intégral de certaines lunettes, prothèses dentaires et audioprothèses d'ici 2021.

15 "exemples communs" de garanties

À lire aussi

En pratique, les complémentaires se sont accordées sur 15 "exemples communs" de garanties : consultations médicales avec et sans dépassement d'honoraires, paire de lunettes (monture et verres) ou encore appareil d'aide auditive, selon un document dont l'AFP a obtenu copie.

Pour chaque acte ou produit, le tarif réglementé ou le prix moyen national servira de référence et les montants à la charge de l'Assurance maladie, de la complémentaire et de l'assuré seront "présentés en euros".

Cette nouvelle mouture est censée s'appliquer "à compter de 2020", précisent les quatre fédérations du secteur, ajoutant que leurs membres sont "invités à (la) diffuser dès 2019" auprès des assurés. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/