2 min de lecture Épidémie

Le coronavirus est-il sexuellement transmissible ?

ÉCLAIRAGE - Avoir des rapports sexuels est sans doute peu risqué stricto sensu, mais les conditions des cette activité invitent à une grande prudence.

Peut-on avoir des rapports sexuels pendant l'épidémie de coronavirus ?
Peut-on avoir des rapports sexuels pendant l'épidémie de coronavirus ? Crédit : istock
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Avec au moins 4 semaines de confinement, la question est clairement à mettre sur le tapis. En effet, les couples qui souhaitent avoir des rapports sexuels courent-ils un risque en pleine épidémie de coronavirus ? Répondre "oui" ou "non" est compliqué, et c'est sans doute en partie inhérent aux diversités des actes sexuels. 

Ainsi, le coronavirus n'est pas un virus sexuellement transmissible au sens propre. "Les infections sexuellement transmissibles (IST) se transmettent principalement lors des rapports sexuels", explique l'Organisation mondiale de la santé. Et le nouveau coronavirus ne semble pas en être au sens strict. 

Selon un guide mis en ligne par les services de santé de la ville de New York et qu'a repéré Le Parisien, le covid-19 n'a pas encore été retrouvé dans du sperme ou des sécrétions vaginales. Ce qui rend théoriquement les rapports sexuels sans risque. Néanmoins, l'anulingus peut s'avérer risqué. Le virus peut se trouver sur des résidus de matières fécales. 

Entre deux personnes sans symptômes, "c'est la roulette"

Plus globalement, le port d'un préservatif est préconisé pour être en sécurité. Mais qui dit rapport sexuel dit aussi rupture de la distanciation sociale. Ainsi, l'échange de salive lors d'un baiser est un risque réel de transmettre le coronavirus, même si l'on ne ressent pas de symptômes. Un porteur sain peut ainsi transmettre la maladie à son ou sa partenaire. 

À lire aussi
Le Danemark a abattu des milliers de visons pour endiguer l'épidémie de Covid-19. Cependant, des cadavres d'animaux sont ressortis de leur tombe. Danemark
Coronavirus : des visons danois abattus sortent de leur tombe au Danemark

"Concernant des rapports entre personnes qui ne développent pas de symptômes, c’est la roulette. Vous allez bien, ça ne veut pas dire que vous n’êtes pas en phase d’incubation", confirme Michel Cymes sur RTL. Et si l'un des deux partenaires ressent des symptômes, il faut éviter les rapports, et il en va de même après la guérison.

"Quand on a eu le coronavirus et qu’on n’a plus de symptômes, on n’est pas considéré comme guéri. Parce qu’on a retrouvé des traces de virus une à deux semaines après la disparition des symptômes", indique Michel Cymes. Il faut alors attendre que les tests soient négatifs pour se laisser tenter par les galipettes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Sexe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants