2 min de lecture Santé

Huiles essentielles : "À manier avec la plus grande précaution", avertit Michel Cymes

REPLAY - Une utilisation inappropriée des huiles essentielles peut conduire à des effets secondaires. Tout est dans le dosage.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Huiles essentielles : "À manier avec la plus grande précaution", avertit Michel Cymes Crédit Image : AFP / Fred Tanneau | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

En matière d'huiles essentielles, nous sommes en plein phénomène de mode. Certaines personnes font n'importe quoi. Sous prétexte d'automédication, susceptible de soigner de petits bobos, elles se retrouvent avec de vrais gros problèmes de santé. Si une goutte d'arbre à thé appliquée à même la peau vous permet de soigner un bouton, grand bien vous fasse ! Certaines huiles essentielles sont réputées pour leurs qualités anti-infectieuses et leurs propriétés stimulantes ou calmantes.

Le problème, c'est le dosage. Avec ces produits, il est millimétré. Si vous ne le respectez pas scrupuleusement, vous vous exposez à des effets secondaires qui peuvent vous fâcher définitivement avec les petits flacons de cannelle, de bergamote ou de menthe poivrée.

Certaines personnes mélangent les huiles, au prétexte qu'elles veulent soigné leur acné. Résultat : les lésions de la peau. D'autres confondent les gouttes et les millilitres. Certains parents vont même jusqu'à en donner à leur nourrisson, alors que c'est contre-indiqué, et s'étonnent ensuite qu'il soit pris de convulsions.

Ces huiles peuvent vous faire du bien, à condition de ne pas faire n'importe quoi

Michel Cymes
Partager la citation

En France, la vente de ces produits n'est pas réglementée. Mais ils ne sont pas pour autant anodins. Ils sont même plutôt trompeurs. D'abord, les huiles essentielles sont d'origine naturelle (déjà avec cela, tout le monde est en confiance). Ensuite, ces produits proviennent de l'essence même de la plante (franchement, qui se méfierait d'une plante ?).

À lire aussi
CHU de Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine coronavirus
Covid-19 : "Nous avons un temps d'avance sur l'épidémie", dit le directeur du CHU de Bordeaux

Avec les huiles essentielles, on baigne dans une espèce de concept qui mêle la nature, le bien-être et la santé. Sauf qu'on oublie de préciser que les produits sont tellement concentrés qu'il suffit parfois d'avaler une cuillerée à café d'huile essentielle pour être intoxiqué. Il faut donc en faire une bonne utilisation. Cela passe impérativement par un petit briefing auprès de votre médecin ou de votre pharmacien (voire des deux), quel que soit le mode d'utilisation envisagé.

Ces huiles peuvent vous faire du bien, à condition de ne pas faire n'importe quoi. En cas de problème, contactez le numéro Vert du Centre antipoison (le 0800 59 59 59, appel gratuit).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Corps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants