1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Dons de sang : une pénurie et un appel aux dons lancé en raison de réserves "trop basses"
1 min de lecture

Dons de sang : une pénurie et un appel aux dons lancé en raison de réserves "trop basses"

VU DANS LA PRESSE - L'Établissement français du sang a déclaré ne plus disposer de stocks de sang suffisants sur l'ensemble du territoire. 100.000 poches supplémentaires sont nécessaires à la pérennité des stocks.

Une personne en train de donner son sang. Photo d'illustration.
Une personne en train de donner son sang. Photo d'illustration.
Crédit : NICOLAS MAETERLINCK / BELGA MAG / Belga via AFP
Charline Vergne

C'est un cri d'alarme. L'Établissement français du sang estime ne plus disposer de stocks de sang suffisants sur l'ensemble du territoire. Pour garantir la pérennité des stocks, il faudrait recueillir 100.000 poches supplémentaires.

Autrement dit, cela impliquerait que 2000 donneurs hebdomadaires se présentent, peut-on lire sur Sciences et Avenir. Les chiffres officiels, cités par nos confrères, font état de près de 500.000 patients transfusés chaque année. Des données auxquelles il est nécessaire d'ajouter les 500.000 personnes soignées au moyen de médicaments dérivés du plasma sanguin. Et les jours fériés de mai, tout comme le déconfinement, sont l'une des raisons qui peuvent expliquer une telle baisse.

Ces chiffres importants, couplés avec les effets du déconfinement, sont l'une des raisons qui expliquent la baisse des réserves. "Cela met l'ensemble du système en tension. Il ne faut pas descendre en dessous. Cela pourrait entraîner des tensions qui deviendraient vraiment beaucoup trop fortes, estime, auprès de Franceinfo, Hervé Meinrad. 

Pour le directeur de la collecte à l’Établissement français du sang, la vaccination contre le Covid-19 ne doit pas être un prétexte à l'absence de dons, car il n'est pas indispensable d'être immunisé contre le Covid-19 pour pouvoir être donneur. Toutefois, si une personne contaminée par le passé envisage de donner son sang, il lui faudra patienter 14 jours ainsi que la disparition totale des symptômes associés à la maladie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/