2 min de lecture Société

Don du sang : vers la fin des "discriminations" des homosexuels ?

Marlène Schiappa a indiqué sur Twitter que le gouvernement allait se pencher sur les restrictions faite aux homosexuels en matière de don du sang.

Un volontaire donne son sang lors d'une collecte ponctuelle lors de la journée internationale du don du sang en 2011.
Un volontaire donne son sang lors d'une collecte ponctuelle lors de la journée internationale du don du sang en 2011. Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

"Le gouvernement veut mettre fin aux discriminations" des homosexuels "en matière de don du sang". C'est la promesse faite par la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa. Sur son compte Twitter, elle a assuré samedi 29 juin que le gouvernement souhaite retirer le critère d'abstinence actuellement en vigueur.  

En France, depuis la réforme du don du sang de juillet 2016, les homosexuels ne peuvent donner leur sang qu'après douze mois d'abstinence. Auparavant, ils étaient totalement exclus du don du sang depuis 1983 en raison des risques de transmission du sida. 

Les déclarations de Marlène Schiappa, qui appuient des propos tenus sur BFMTV, interviennent alors que la marche des Fiertés se tenait samedi. Plusieurs associations LGBT avaient annoncé dans la semaine avoir porté plainte contre la France devant la Commission européenne pour discrimination, en raison de cette obligation de douze mois d'abstinence.  

Une tentative de réforme avortée en 2018

À l'automne 2018, le Parlement s'était penché sur la question. Au final, l'Assemblée avait maintenu le statu quo. Le vote avait créé une division à ce sujet au sein de la majorité LaREM-Modem à l'occasion de l'examen d'une proposition de loi LR. Il s'agissait d'un amendement porté par un député PS.    

À lire aussi
Ticket d'Euromillions (illustration) euromillions
Euromillions : les résultats du tirage du mardi 20 août

À cette occasion, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait déposé un amendement pour supprimer la mesure, avant de le retirer pour ne pas donner l'impression de s'opposer "sur le fond". Elle avait néanmoins appelé au "bon sens" des députés avant le scrutin. 

"Comme vous, je me suis étonnée, pour ne pas dire émue, du critère d'abstinence de un an (...) Mais n'inscrivons pas dans la loi des critères de sélection qui nous feraient prendre un risque un jour par rapport à un nouvel agent pathogène ou un risque d'épidémie", avait dit Agnès Buzyn, en soulignant que ces critères relèvent davantage du règlement que de la loi. Ce critère provient effectivement d'un arrêté du 5 avril 2016.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Don d'organes Marlène Schiappa
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797952191
Don du sang : vers la fin des "discriminations" des homosexuels ?
Don du sang : vers la fin des "discriminations" des homosexuels ?
Marlène Schiappa a indiqué sur Twitter que le gouvernement allait se pencher sur les restrictions faite aux homosexuels en matière de don du sang.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/don-du-sang-vers-la-fin-des-discriminations-des-homosexuels-7797952191
2019-06-30 00:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZvOUoq45jEsmLX-gD0n6YA/330v220-2/online/image/2018/1009/7795113621_un-volontaire-donne-son-sang-lors-d-une-collecte-ponctuelle-lors-de-la-journee-internationale-du-don-du-sang-en-2011.jpg