1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Diabète : pourquoi certains médecins pourraient prescrire de nouveaux traitements à leurs patients ?
1 min de lecture

Diabète : pourquoi certains médecins pourraient prescrire de nouveaux traitements à leurs patients ?

L'Agence nationale du médicament met en garde contre la rupture de stock de médicaments prescrits pour le diabète.

Un diabétique (illustration)
Un diabétique (illustration)
Crédit : AFP
Robinson Hollanders

Deux médicaments sont touchés par des tensions d'approvisionnement. L'Ozempic et le Trulicity, touchés par ces tensions, sont indiqués pour le traitement du diabète de type 2. Ces problèmes d'approvisionnement sont dus "à une augmentation importante de la demande mondiale", indique l'Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM).

Peu d'informations sont disponibles quant à l'évolution des tensions autour de la demande et de la production. L'ANSM indique aux patients de "ne pas modifier le traitement sans un avis médical" et d'attendre qu'un médecin prescrive "une alternative adaptée si nécessaire". Aux médecins prescripteurs, il est conseillé de ne pas modifier le traitement du patient lors de son renouvellement de prescription. 

Lors d'un primo-traitement, des options existent si les tensions d'approvisionnement restent élevées. Pour certains patients, "les inhibiteurs du SGLT2 constituent une option alternative". Enfin, il est conseillé aux pharmaciens de laisser le médecin traitant du client décider d'un éventuel changement de traitement

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire