1 min de lecture Politique

Coronavirus : vers un assouplissement des mesures à partir du 3 mai ?

À l'issue du Conseil des ministres de ce mercredi, Gabriel Attal a expliqué que les mesures sanitaires vont être assouplies à partir du 3 mai.

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, le 21 avril 2021
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, le 21 avril 2021 Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

"Les premiers effets se font ressentir". Voici les mots de Gabriel Attal ce mercredi. À l'issue du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement a fait le point sur la situation et s'est voulu très prudent car selon lui, "l'épidémie recule deux fois moins vite qu'à l'automne". Gabriel Attal a néanmoins annoncé un assouplissement des mesures sanitaires. 

En effet, il a laissé entendre que les restrictions de déplacements vont être levées à partir du lundi 3 mai. "Il n'y a pas de changement par rapport à ce qu'avait annoncé le président de la République", a-t-il déclaré. La limite de déplacements dans un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile ne devrait donc plus être effective et il sera à nouveau possible d'aller d'une région à l'autre. Le couvre-feu lui, devrait être maintenu.

Concernant la situation épidémique, "il apparaît que nous pourrions être au pic ou proches de l'être", a expliqué le porte-parole du gouvernement, rappelant que "la pression hospitalière reste extrêmement forte. Nous sommes encore très loin d'un retour à une activité médicale normale", a-t-il souligné.

Un adulte sur quatre a reçu une dose de vaccin

Sur la question des vaccins, "au cours de la semaine écoulée, 2,5 millions de doses de vaccins ont été injectées", a dit Gabriel Attal, ajoutant que "un majeur sur quatre", a reçu une première dose. Mardi, lors d'une réunion hebdomadaire "vaccins" à l'Elysée, Emmanuel Macron s'est félicité que la vaccination "s'accélère", avec près de 18 millions de doses injectées, reconnaissant toutefois "des difficultés pour convaincre sur l'AstraZeneca".

À lire aussi
Coronavirus France
Covid-19 : le reflux de malades se poursuit en soins critiques

Gabriel Attal a également annoncé une première livraison de 200.000 doses de vaccin Johnson and Johnson, pour de premières injections "à partir de samedi je crois", dit-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants