1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : que faire lorsqu'on est positif ?
1 min de lecture

Coronavirus : que faire lorsqu'on est positif ?

En France, les contaminations au coronavirus explosent, notamment à cause d'Omicron. Une question se pose : quel est le protocole à suivre lorsqu'un test est positif ?

Un chercheur analyse des variants du coronavirus (illustration)
Un chercheur analyse des variants du coronavirus (illustration)
Crédit : HENNING BAGGER / RITZAU SCANPIX / AFP
Charlotte Diry

Chaque jour le nombre de contaminations au Covid-19 connaît des records. Et lorsqu'un test se révèle être positif, il est nécessaire de suivre certaines indications bien précises selon le site Ameli, afin de se protéger et de protéger ses proches. 

Si le test est positif, il faut donc dans un premier temps, impérativement s'isoler, rechercher tous les potentiels cas contacts, puis surveiller son état de santé. Il est possible d'être informé de sa positivité par un appel ou un SMS de l'Assurance Maladie. Dans ce cas là, il faut strictement s'isoler durant 10 jours. Puis se rendre sur le téléservice declare.ameli en cas de besoin d'un arrêt de travail.

Une fois l'isolement commencé, il faut bien surveiller son état de santé. Il est conseillé de prendre sa température deux fois par jour. En cas de fièvre ou de maux de tête, il est possible de prendre du paracétamol et non de l'ibuprofène. Il ne faut pas dépasser plus de 1 gramme et jusqu'à trois fois par jours, soit 3 grammes au total. 

Plusieurs étapes sont à suivre afin de se protéger et de protéger les autres

Il est également nécessaire d'identifier ses personnes contacts. Les enquêteurs sanitaires vont alors entrer en contact avec la personne contaminée afin de confirmer ou compléter la liste des personnes avec qui celle-ci a été en contact rapproché. Il faut pour cela tracer tous les contacts ayant eu lieu 48 heures avant l’apparition des symptômes ou 7 jours avant en l’absence de symptômes. 

À écouter aussi

Il faudra alors fournir l'identité des cas contacts, nom, prénom et date de naissance. Ainsi que leurs coordonnées : téléphone, adresse, numéro de Sécurité sociale ou courriel. Toutes ces données recueillies sont soumises au secret professionnel. Au moment de l’identification de la liste de contacts, le patient est libre de donner ou non son consentement pour que son identité soit révélée à ses cas contact.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.