1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : qu'est-ce que l’immunité croisée ?

Le concept d’immunité croisée signifie qu’une partie de la population serait protégée de la Covid-19 grâce à des contaminations plus anciennes à d’autres agents infectieux.

Des soignants britanniques pendant la crise du coronavirus (illustration)
Des soignants britanniques pendant la crise du coronavirus (illustration) Crédit : OLI SCARFF / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum

Deux semaines après le déconfinement, les chiffres de contaminations, d’hospitalisations et de décès demeurent faibles. Même si la crainte d’une deuxième vague est toujours présente, certains scientifiques prédisent la fin de l’épidémie de la Covid-19 en partie grâce à une immunité croisée détenue par une partie de la population. 

C’est une étude américaine publiée dans la revue Cell qui a souligné que l’immunité à la Covid-19 pourrait passer par une immunité croisée. L’immunité croisée, c’est une immunité acquise face à un agent infectieux, virus ou bactérie mais qui peut être efficace contre un autre agent infectieux. 

C’est donc en ayant été contaminés par une autre maladie que des individus auraient développé des anticorps, également efficaces contre la Covid-19. Cette immunité croisée, déjà observée pour d’autres maladies, serait dans le cas de la Covid-19, obtenue grâce à une contamination par un autre coronavirus.

Cette hypothèse demande toujours à être vérifiée mais selon les premières données obtenues par l’étude, si elle venait à se révéler vraie, 40 à 60% de la population pourraient être d’ores et déjà immunisés contre la Covid-19.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants