2 min de lecture Maladies

Coronavirus : non, le vaccin Pfizer n'a pas entraîné la mort de six personnes

Parmi les six personnes décédées pendant les essais du vaccin Pfizer/BioNTech, quatre faisaient partie du groupe placebo, et n'ont donc jamais été en contact avec le vaccin.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Non, le vaccin Pfizer n'a pas entraîné la mort de six personnes Crédit Image : JUSTIN TALLIS / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Victor Goury-Laffont

Serait-ce là la preuve attendue pour entretenir le climat de défiance envers la vaccination contre la Covid-19 ? Une publication a été relayée en masse par les anti-vaccins radicaux : le vaccin de Pfizer et BioNTech aurait déjà entraîné la mort de six personnes, selon un article du site d’information russe Sputnik News daté du 9 décembre.

L'article titre : "six participants aux essais du vaccin Pfizer sont décédés". C’est vrai, si l’on suit l’étude de l’agence de santé américaine, la FDA, publiée la semaine dernière, qui a donné son accord pour la campagne de vaccination.

"On va à l’abattage", "hors de question que je rentre dans le jeu de leur vaccin tueur", écrivent des internautes à l’avis plus que tranché. Pourtant, quatre de ces décès ne sont pas imputables au vaccin, mais à son placebo : en réalité, il s’agissait juste de lire l’article en entier.

Seulement deux personnes vaccinées sont mortes

Cela représente 0,01% des 43.448 participants à l’étude Pfizer. Tous volontaires, ils ont été recrutés aux États-Unis, au Brésil, en Argentine. Âgés de plus de 16 ans, ils sont répartis en général à moitié entre un groupe placebo et un groupe traité, en aveugle. 

À lire aussi
médecine
Coronavirus : faut-il passer à six mois le délai entre deux doses de vaccin ?

Le placebo est un simple sérum physiologique sans aucun effet thérapeutique. Au fil du temps, un certain nombre de participants vont naturellement attraper la Covid-19. Si le vaccin est efficace, le nombre de cas dans la moitié des participants ayant reçu le vrai vaccin sera plus faible que dans l’autre moitié, celle qui n’a eu que le placebo. 

Parmi les six décès rapportés, quatre ont été enregistrés parmi les volontaires ayant reçu le placebo. Ils n'ont à aucun moment été exposés au vaccin, et il est donc trompeur d'associer leur décès aux tests.

"Les deux personnes vaccinées étaient âgées de plus de 55 ans", précise la FDA. Une a fait un arrêt cardiaque, une autre avait des problèmes artériels. C’est d'ailleurs ce que disent la plupart des articles sur le sujet, y compris celui du média russe. Souvent, sur les réseaux sociaux on s‘arrête au titre. Il est parfois bon de cliquer sur le lien.

Un scepticisme chez certains élus

Jean-Luc Mélenchon, invité sur BFMTVa exprimé des craintes sur la chaîne du froid accompagnant le vaccin Pfizer et a déclaré : "on est en train de courir derrière un vaccin fabriqué aux Etats-Unis d'Amérique"

Si Pfizer est bien une société pharmaceutique américaine basée à New-York , le vaccin contre la Covid-19 a été développé par BioNTech, entreprise allemande et sera produit, notamment pour la France, en Belgique, à Puurs à côté d’Anvers. C’est un petit plus près que Time Square.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladies Maladie Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants