1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : les conseils de Cymes pour gérer la crise quand on est hypocondriaque
2 min de lecture

Coronavirus : les conseils de Cymes pour gérer la crise quand on est hypocondriaque

La crise du coronavirus n'arrange pas l'état des personnes atteintes d'hypocondrie. Michel Cymes propose des moyens d'atténuer cette peur de la maladie.

Quelle relation unit le patient à son médecin ?
Quelle relation unit le patient à son médecin ?
Coronavirus : les conseils de Michel Cymes aux hypocondriaques qui craignent la contamination
11:18
Coronavirus : les conseils aux hypocondriaques qui craignent la contamination
11:18
Michel Cymes - édité par Sarah Belien

Pour les hypocondriaques, la pandémie de coronavirus qui sévit et la période de confinement qui nous est imposée n’arrangent rien. Les personnes sujettes à ce syndrome ont tendance à se sentir mal lorsque tout va bien et savent qu’elles iront encore plus mal lorsque tout ira mieux.

La période actuelle ne fait qu’ajouter à l’anxiété chronique des hypocondriaques. La moindre alerte, le moindre début de symptôme est pour eux la preuve irréfutable d’une contamination par le coronavirus. On ne peut pas le leur reprocher car leur réaction est pertinente et leur raisonnement est totalement cohérent.

C'est un effet domino diabolique. Lorsqu'on est anxieux, on peut avoir des bouffées d’angoisse. Quand on a des bouffées d’angoisse, cela peut déboucher sur des difficultés respiratoires, jusqu’à une sensation d’étouffement. Et il se trouve que les problèmes respiratoires font partie des symptômes de la Covid-19.

Comment lutter contre cette peur de la maladie ?

Il y a deux moyens pour faire face à cette peur d'être malade. La première consiste à tenir un journal intime. Un journal dans lequel on note ce qui va, comme par exemple la disparition d’un symptôme ou des petits moments fugaces où l’on s’est senti serein. L’écrire, donne consistance à de bonnes nouvelles. Et c’est utile lorsqu'on est hypocondriaque et que l’on a, par définition, tendance à se focaliser exclusivement sur ce qui va mal.

À écouter aussi

Le second moyen est d'apprendre à contrôler sa respiration. Et pour ce faire, il existe une application dont le nom dit l’intérêt : ça s’appelle RespiRelax. Cette application est disponible gratuitement sur l'App Store et Google Play. On y voit une courbe sinusoïdale sur laquelle se déplace une bulle de manière régulière. Il suffit de suivre la bulle du regard. Il faut ensuite inspirer lorsqu'elle monte, expirer lorsqu'elle descend.

Cette application permet de constater que, hypocondriaque ou pas, on respire trop vite. Cette application peut donc permettre de réapprendre à respirer et à retrouver de la cohérence cardiaque. Cela demande un temps d'adaptation.

Apprendre à contrôler sa respiration

Il faut y aller progressivement. Le premier jour, vous faites cela pendant 1 minute. Le deuxième jour, vous le faites pendant 2 minutes. Et ainsi de suite jusqu’à ce que vous arriviez à 5 minutes le cinquième jour et à vous imposer ensuite cet exercice de 5 minutes les jours suivants.


5 minutes, cela peut paraître un peu long quand on ne fait que se concentrer sur sa respiration en regardant une bulle monter et descendre sur un écran mais dites-vous que 5 minutes, dans une journée ce n'est rien au regard du bénéfice que vous pouvez en tirer.

La cohérence cardiaque est une solution. Elle permet de régulariser toutes les fonctions de l’organisme. Et je peux vous dire que si tout le monde s’y livrait, le monde irait beaucoup mieux, pandémie ou pas…

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/