1 min de lecture Sciences

Coronavirus : la transmission pendant la grossesse est "rare mais possible"

La transmission du nouveau coronavirus au fœtus pendant la grossesse est possible, bien que rare, selon une étude de chercheurs chinois publiée le 26 mars.

Sur les 33 femmes enceintes suivies par les scientifiques chinois, 9% ont transmi le Covid-19 à leurs nouveaux-nés.
Sur les 33 femmes enceintes suivies par les scientifiques chinois, 9% ont transmi le Covid-19 à leurs nouveaux-nés. Crédit : Unsplash/freestocks.org
benoit
Benoît Collet et AFP

Sur les 33 femmes enceintes contaminées par le Covid-19 suivies par une équipe de scientifiques chinois à Wuhan (Chine), seules trois ont malheureusement transmis le coronavirus à leurs bébés, soit un taux de 9%, selon les conclusions de cette recherche.

"Parce que des procédures strictes de contrôle et de prévention de l'infection avaient été prises pendant l'accouchement, il est probable que les souches de SARS-CoV-2 dans l'appareil respiratoire supérieur et l'anus des nouveaux-nés étaient d'origine maternelle", précisent les chercheurs chinois dans le Journal of the American Medical Association Pediatrics.

Les trois bébés infectés étaient tous des garçons, nés par césarienne car leurs mères souffraient d'une pneumonie due au coronavirus. L'un d'eux était prématuré, né après 31 semaines de grossesse, et a dû être réanimé. Les deux autres bébés étaient fiévreux et léthargiques, et l'un d'eux avait une pneumonie. Ils ont tous deux été placés en soins intensifs et testés négatifs au virus lors de leur 6e jour.

Mesures de contrôle des infections

Le bébé né prématuré était le plus gravement atteint avec une pneumonie, des difficultés respiratoires et une septicémie. Il a été guéri grâce à des traitements en soins intensifs, notamment l'utilisation d'un ventilateur, d'antibiotiques et de caféine. Il a été testé négatif au coronavirus le 7e jour. Les trois enfants ont survécu.

À lire aussi
Le scientifique Étienne Klein sciences
Coronavirus : le populisme "contamine la science", estime Étienne Klein


La transmission peut se produire par le placenta ou lors de l'accouchement. "Il est donc crucial de tester toutes les femmes enceintes et d'appliquer de strictes mesures de contrôle des infections, de quarantaine des mères infectées et de surveillance rapprochée des nouveaux-nés", conclut l'étude chinoise.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Chine Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants