1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : en soutien aux artistes, il promet de ne pas se faire rembourser ses spectacles

Un Hongrois rencontrait jeudi 12 mars un large écho auprès des internautes avec sa proposition de soutenir les milieux culturels en renonçant au remboursement des places de spectacles annulés à cause de l'épidémie de nouveau coronavirus.

Un chercheur testant un échantillon possiblement infecté par le Coronavirus
Un chercheur testant un échantillon possiblement infecté par le Coronavirus Crédit : Thomas SAMSON / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

"J'ai six places de théâtre et quatre places de concert pour les prochaines semaines", a écrit sur Facebook Peter Szantai, un Hongrois qui a eu une idée pour soutenir le milieu culturel de son pays en crise à cause de coronavirus

"Je ne vais pas demander à me les faire rembourser et j'espère que ça pourra aider les artistes, les gérants de salles et les gens qui montent les spectacles", a ajouté cet habitant de Budapest. Son hashtag #nevaltsvisszajegyet ("ne renvoyez pas vos billets") a depuis été partagé par près de 2.000 utilisateurs.

Comme de nombreux pays frappés par l'épidémie de Covid-19, dont la France, la Hongrie a interdit les manifestations publiques en intérieur de plus de 100 personnes et les événements en plein air de plus de 500 personnes, une décision qui a provoqué la brutale déprogrammation d'une grande partie de l'offre culturelle.

"Le milieu est déjà en difficulté", rappelle M. Szantai qui a lui même travaillé dans la production de concerts. "Or la billetterie constitue une importante source de revenus", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Hongrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants