1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : d'autres maladies mortelles à ne pas oublier

Tandis que le Covid-19 obnubile la planète, d'autres maladies infectieuses continuent de tuer des millions de personnes, dont de nombreux enfants dans les pays en développement.

Le vaccin contre la rougeole (illustration)
Le vaccin contre la rougeole (illustration) Crédit : FRED TANNEAU / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

L'Unicef, le programme des Nations unies pour les enfants, a indiqué en avril qu'avec la suspension des vaccinations, 117 millions d'enfants risquaient désormais d'attraper la rougeole, maladie qui a tué plus de 140.000 personnes en 2018.

"Les systèmes de santé sont tellement sous tension qu'à certains endroits les services de routine ont été suspendus. Tout est consacré à la lutte contre le Covid", a déclaré Robin Nandy, chef du service de vaccination de l'Unicef. "Les États veulent limiter les contacts des professionnels de santé avec des malades potentiels".

Plus de 2.500 enfants meurent aussi chaque jour de pneumonie, une infection bactérienne qu'on sait soigner avec des médicaments efficaces et peu chers. Plus de 800.000 morts pourraient être évitées chaque année, selon des études.

Au Nigeria, où la pneumonie est la principale cause de mort infantile, on craint que le Covid-19 n'empêche déjà de nombreux petits d'accéder aux soins. "Nous voyons de nombreux enfants arriver avec des problèmes respiratoires. Le diagnostic comme le traitement nous posent problème", indique Sanjana Bhardwaj, directrice de la Santé pour l'Unicef au Nigeria.

Les campagnes de tests perturbées

À lire aussi
Le président brésilien Jair Bolsonaro épidémie
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro testé positif à la Covid-19

Avant même l'arrivée du Covid-19, la République démocratique du Congo souffrait déjà de plusieurs épidémies. La rougeole y a fait 6.000 morts depuis 2019, tuant principalement des enfants. Le paludisme tue environ 13.000 personnes chaque année. En avril, l'Organisation mondiale de la santé s'apprêtait à annoncer la fin de l'épidémie d'Ebola dans le pays. Elle a dû retarder son annonce avec l'apparition de nouveaux cas.

Mercredi, le réseau Stop TB a averti que les mesures de confinement imposées à cause du coronavirus pourraient provoquer parallèlement jusqu'à 1,4 million de morts liées à la tuberculose, les campagnes de tests et de traitements étant perturbées.

Des centaines de millions de personnes ont aussi besoin de médicaments au quotidien pour soigner des maladies chroniques, du diabète à l'hypertension artérielle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Maladies Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants