1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : 34 cas positifs dans un abattoir près d'Orléans

34 cas positifs au coronavirus ont été identifiés au sein d'un abattoir de Fleury-lès-Aubrais (Loiret), près d'Orléans. Ces cas ont été signalés grâce à l'application Contact Covid.

Ilustration d'un test de dépistage du Covid-19
Ilustration d'un test de dépistage du Covid-19 Crédit : LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

D'après l'Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire, 34 cas positifs au coronavirus ont été confirmés au sein d'un abattoir Tradival à Fleury-lès-Aubrais (Loiret), près d'Orléans. Á la suite d'un signalement, par l'application Contact Covid, de trois cas confirmés de Covid-19 au sein de l'entreprise, une équipe de dépistage de l'ARS et du CHR d'Orléans s'est rendue sur le site ce vendredi 15 mai. 

"Les investigations menées ont permis de constater douze cas confirmés au sein de l'entreprise et de deux entreprises sous-traitantes", a indiqué l'ARS dans un communiqué publié ce samedi 16 mai. Les résultats des tests de l'opération de dépistage ont fait apparaitre 22 cas supplémentaires. 

Toutes ces personnes "se sont vues prescrire un isolement", précise l'agence. Par ailleurs, le dépistage de l'ensemble des salariés de l'entreprise et de ses prestataires va être entrepris au cours des prochains jours.

L'entreprise sera fermée par arrêté préfectoral, "le temps de compléter les investigations et de procéder aux opérations de désinfection des locaux", selon la même source. La recherche hors de la sphère professionnelle des cas contacts des personnes porteuses du virus va être entreprise par l'assurance maladie, indique l'ARS.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants