1 min de lecture Confinement

Confinement : les étudiants touchés par "les troubles anxieux", constate une psychiatre

INVITÉE RTL - Souvent coincés dans de petits appartements, les étudiants sont l'une des tranches de la population la plus touchée par le confinement, au risque d'une dégradation de leur santé mentale, comme l'explique Dominique Monchablon, psychiatre et cheffe de service au Relais Étudiants-Lycéens de Paris.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Confinement : les étudiants touchés par "les troubles anxieux", constate une psychiatre Crédit Image : Photo de Vlada Karpovich provenant de Pexels | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Venantia Petillault

Depuis ces derniers mois, difficile voire impossible pour les étudiants de trouver des stages, des petits boulots, la vie sociale est réduite à pas grand chose, mais quelles sont les conséquences psychologiques sur les étudiants ? Dominique Monchablon, psychiatre et cheffe de service au Relais Étudiants-Lycéens de Paris répond à ces questions sur RTL.

"Les étudiants sont mieux équipés que la population générale car ils ont des outils cognitifs pour comprendre, modéliser cette crise sanitaire sur le plan scientifique, économique, philosophique. Néanmoins, ils sont en première ligne de la crise sanitaire et surtout des effets du confinement. Car cette population étudiante est la portion de la jeunesse qui est la plus confinée : les lycéens, les collégiens continuent d'aller dans leurs établissements, les jeunes salariés commencent leur emploi. Ils sont les seuls. Un étudiant m'a dit l'autre jour : 'Nous sommes comme la population âgée, les plus confinés actuellement'", rapporte Dominique Monchablon.

"Il y a un afflux considérable de demandes de consultations multipliées par quatre. Ces étudiants sont confrontés à un cumul de facteurs de stress et c'est ça qui les met en difficulté : l'insécurité sanitaire pour eux-mêmes, pour leurs proches, académique car c'est le chamboulement des conditions d'apprentissage. L'impact lié à la crise, cela a été une montée de puissance de troubles anxieux et dépressifs, on pense que ces troubles ont doublé", évalue la psychiatre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Jeunes Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants