1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Comment se protéger de la pollution de l'air ?
2 min de lecture

Comment se protéger de la pollution de l'air ?

Des chercheurs britanniques viennent de montrer que la pollution aux particules fines peut déclencher, à elle seule, le cancer du poumon. Comment s’en protéger ou, du moins, y être moins exposé ?

Des voitures en circulation (Illustration)
Des voitures en circulation (Illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE LOPEZ
Comment se protéger de la pollution de l'air ?
00:03:20
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin

La pollution aux particules fines est liée essentiellement au trafic routier et au chauffage au bois. On sait qu’elles peuvent favoriser de nombreuses maladies et même provoquer le cancer du poumon. Tout le monde ne peut pas déménager là où l’air est plus pur, alors que peut-on faire pour y être moins exposé ? Déjà, on regarde la qualité de l’air près de chez soi sur des sites, comme Airparif pour la capitale ou le réseau Atmo France pour les autres villes. Cela permet d’adapter ses activités en conséquence. Lors d’un pic de pollution aux particules, il vaut mieux éviter de sortir près des grands axes de circulation aux heures de pointe, le matin et le soir.

Il est préférable de ne pas pratiquer une activité physique intense en extérieur, au cours de laquelle on s’essouffle, c’est-à-dire lorsqu’on respire par la bouche, car dans ce cas, on inspire une plus grande quantité d’air pollué. Donc, il vaut mieux marcher que courir en plein pic de pollution. Et si possible, on essaie de traverser un parc ou un jardin. On privilégie les petites rues aux grandes artères fréquentées. D’une rue à l’autre, en fonction de la circulation, la concentration en particules peut, en effet, beaucoup varier.

Les cyclistes plus touchés

Quel est le mode de transport qui permet d’être moins exposé à la pollution ? Une récente étude de l'Inserm a montré que ce sont les automobilistes, les motards et les passagers d’un bus qui sont le plus exposés à la pollution liée au trafic routier. Mais ce sont les cyclistes qui inhalent le plus de particules fines.
 
Cela s’explique par l’impact de l’effort physique. Lorsqu’on fait un effort, on respire plus vite, on inspire plus d’air, et donc on inhale plus de particules fines.
L’étude ne dit pas ce qu’il en est lorsqu’on utilise un vélo électrique qui exige moins d’efforts.
Mais, en tout cas, elle montre l’importance de créer des pistes cyclables à l’écart de la circulation automobile.

Et lorsqu’on prend le métro, est-on plus protégé ? Cela peut surprendre, mais aller sous terre ne protège pas de la pollution. La concentration en particules fines y est, en moyenne, trois fois plus élevée qu’à l’extérieur. Les usagers du métro subissent les particules fines liées à la circulation qui se déposent sur les grilles de ventilation à même le sol. Et à cela s’ajoute la libération de particules fines causée par le système de freinage des rames.   

Les masques antipollution efficaces ?

À lire aussi

Les masques antipollution sont souvent utilisés par les cyclistes. Lors des tests en laboratoire, ils sont très efficaces, mais dans les conditions réelles d’utilisation –  en fonction du vent, de la transpiration, si on porte la barbe… – ils perdent beaucoup de leur efficacité.
S’ils sont mal ajustés au visage, ils ne bloquent pas tous les polluants et il peut y avoir des fuites importantes. Par conséquent, c’est mieux que rien, mais il ne faut pas croire qu’on est si bien protégé que cela.

Peut-on utiliser un masque contre le Covid ? Les masques chirurgicaux ou en tissu ne protègent pas contre la pollution car ils ne sont pas suffisamment ajustés au visage. Ils ne filtrent pas les particules fines. Les masques FFP2, eux, bloquent la majorité des particules fines.  Mais comme les masques anti-pollution, il faut pour cela qu’ils soient bien ajustés au visage.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire