2 min de lecture Maladies cardiaques

Carmat : comment fonctionne le cœur artificiel Aeson et à quoi sert-il ?

Le cœur artificiel de l'entreprise Carmat, en voie de commercialisation en Europe, pourrait bénéficier à 2.000 patients par an.

Entreprise Carmat : son coeur artificiel bientôt commercialisé en Europe
Entreprise Carmat : son coeur artificiel bientôt commercialisé en Europe Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

L'entreprise Carmat a obtenu la certification européenne pour son cœur artificiel, baptisé Aeson, qui va pouvoir être commercialisé dès le deuxième trimestre de 2021. "Notre but est d'arriver à produire dix cœurs par mois", a précisé le directeur général Stéphane Piat sur France Info. L'Allemagne et la France sont les deux premiers marchés ciblés.

Le prix du cœur artificiel Carmat -qui pourrait bénéficier à 2.000 patients par an en Europe- est estimé à environ 150.000 euros. On ne sait pas encore quel montant sera pris en charge par la Sécurité sociale en France.

Ce cœur artificiel, qui pourra être implanté chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque en phase terminale, n'a pas pour vocation à remplacer un cœur malade pour toute une vie. L'objectif est qu'il serve de "pont à la transplantation", autrement dit qu'il prolonge la durée de vie du patient jusqu'à qu'une greffe de cœur humain soit disponible pour lui.

Un cœur artificiel qui pèse moins d'un kilo

Le poids de cette prothèse cardiaque innovante, qui est de quelque 900 grammes (contre 300 grammes pour un cœur humain), lui permet d'être transplanté chez plus de patients que n'importe quel cœur artificiel auparavant (trop lourd et trop gros). Elle est composée de deux cavités ventriculaires et d'une bio-membrane qui s'active grâce à deux petites pompes, et reproduit ainsi le mouvement de la paroi ventriculaire d'un véritable cœur humain. Un mécanisme qui permet de pomper le sang et de le redistribuer dans l'organisme du patient en fonction de ses besoins.

À lire aussi
Italie
L'ex-Premier ministre italien Silvio Berlusconi hospitalisé à Monaco

À noter que le cœur Carmat, qui a donc obtenu le marquage CE, ne pourra être implanté uniquement chez des patients susceptibles de recevoir une transplantation cardiaque dans les 180 jours, soit six mois, suivant cette opération.

Dès sa première transplantation, en décembre 2013, au sein de l'hôpital Georges-Pompidou à Paris, la prothèse cardiaque Carmat a suscité beaucoup d'espoir. Des patients n'ont pas survécu suffisamment longtemps pour recevoir un cœur humain. Des changements avaient dû être opérés en 2018 à cause de risques potentiels de dysfonctionnement. Cette année-là, au Kazakhstan, un patient a vécu huit mois avec un cœur artificiel Carmat avant sa transplantation cardiaque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladies cardiaques Coeur artificiel Carmat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants