1 min de lecture Santé

L'entreprise française Carmat réussit une greffe du cœur au Kazakhstan

L'entreprise française Carmat a annoncé avoir réussi une greffe du cœur au Kazakhstan, sans préciser la date exacte de l'opération.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Une entreprise française réussit une greffe du cœur au Kazakhstan Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Odile Pouget et La rédaction numérique de RTL

C'est une première mondiale : l'entreprise française Carmat a annoncé avoir réussi une greffe du cœur au Kazakhstan. Jusque-là ce type d'opération avait lieu uniquement en France.

En mai dernier, après 6 mois d'interruption Carmat avait obtenu le feu vert de l'agence de sécurité du médicament pour reprendre ses essais, la société avait du fournir de solides garanties, après le décès du 5ème patient 47 jours après sa greffe réalisée à Nantes. Le malade s'était trompé dans la manipulation de ses batteries. Avant lui, quatre autres patients, tous en insuffisance cardiaque terminale, avaient reçu ce cœur artificiel. L'un d'entre eux avait réussi à survivre 9 mois.

Pour Carmat la reprise des essais est primordiale, en vue d'obtenir la commercialisation de sa prothèse à l'horizon 2020. Pour cela, une quinzaine de patients doivent être recruter d'ici juin prochain, dans différents centres, en France et à l'étranger. Le recrutement sera plus facile, puisque l'entreprise a obtenu de choisir des malades dont les autres organes vitaux (reins, poumons) sont moins détériorés. Cela signifie plus de chances de réussite pour mener à bien ce projet de cœur artificiel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Greffe Carmat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants