1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Carmat : la mort des patients "fait partie du process", selon Stéphane Piat
1 min de lecture

Carmat : la mort des patients "fait partie du process", selon Stéphane Piat

INVITÉ RTL - Le directeur général de l'entreprise revient sur le décès, au mois d'octobre, d'un cinquième patient équipé d'un cœur Carmat.

Un cœur artificiel Carmat, le 24 septembre 2009.
Un cœur artificiel Carmat, le 24 septembre 2009.
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Carmat : la mort des patients "fait partie du process"
06:30

Un cinquième patient greffé d'un cœur artificiel Carmat est décédé mi-octobre. Il s'était vu implanter le dispositif fin août et il s'agissait du premier patient de la deuxième phase de l'essai clinique.

De ces décès à répétition, Stéphane Piat avoue que l'entreprise Carmat a été "beaucoup touchée", même s'il rappelle que cela "fait partie du process", puisqu'il s'agit dans ce cas d'une "innovation de rupture", en l'occurrence sur "l'insuffisance cardiaque avancée".

Le directeur général de l'entreprise rappelle d'ailleurs que les patients avec lesquels l'entreprise française travaille sont "des patients qui sont dans un état très compromis au niveau clinique", donc à la santé déjà fragile. Stéphane Piat rappelle également que "l'objectif, c'était d'atteindre un mois de survie", une durée dépassée lors des essais.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/