1 min de lecture Santé

Cancer de la peau : consultez un dermatologue gratuitement

Du 20 au 24 mai, la semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau permet de consulter un spécialiste sans dépenser le moindre centime.

Un dermatologue analyse la peau d'un patient (illustration)
Un dermatologue analyse la peau d'un patient (illustration) Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

À partir d'aujourd'hui et jusqu'à vendredi prochain, il vous est possible de consulter un dermatologue aux prix les plus bas afin de faire un état des lieux de votre peau. Du 20 au 24 mai 2019 se déroule la semaine de prévention et de dépistage anonyme et gratuit, menée par le Syndicat National des Dermatologues Vénéréologues. Pour cette occasion, des dermato-vénéréologues ouvrent des créneaux gratuits à ceux qui le souhaitent afin de sensibiliser au dépistage précoce du cancer de la peau et de faire part de la prévention qui l'entoure.

Pour la première fois, près de 200 médecins généralistes des régions Île-de-France et Corse se joignent à la démarche, en ajoutant un examen de la peau à leurs consultations habituelles. Dans le cas où ils verraient une lésion suspecte sur votre peau, il leur est possible de le signaler à un dermatologue en envoyant une photo via une plateforme sécurisée.

Un cancer détecté sur trois est un cancer de la peau, selon l'Organisation mondiale de la santé. En France, la plupart sont directement liés à une surexposition aux UV. Cette initiative pourra donc sans doute vous être d'une grande utilité. Pour prendre rendez-vous, il vous suffit de vous rendre sur le site dermatos.fr où vous pourrez y choisir le lieu et la date.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Cancer Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants